Home » Posts tagged 'magazine'

Tag Archives: magazine

Lune Rouge (Into the Odd)

Lune Rouge est un supplément pour Into the Odd regroupant en un seul volume les dix numéros du supplément électronique du même nom, paru après la sortie du jeu en français. Celui-ci contenait des traductions et adaptations d’articles du magazine consacré aux jeux OSR Vacant Ritual Assembly. Par rapport à la version électronique, cette version papier reprend l’essentiel du contenu des périodiques, avec quelques corrections mineures. La principale différence est la disparition des jeux de caractéristiques OSR pour les PNJ, ne laissant que les caractéristiques pour Into the Odd.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

1/5 – Nil, le Jeu du Serpent (Nil)

Je me souviens encore de l’époque où j’ai découvert les jeux de rôles. En ce temps là, on trouvait dans toutes les bonnes librairies le célèbre magazine “jeux & stratégie”, qui s’intéressait aux débuts balbutiants de ce loisir. Dans le numéro 38 d’avril 1986, j’avais trouvé un article fort détaillé sur tous les jeux de rôles disponibles à cette époque. Parmi ceux-ci se trouvait Nil, le “jeu du serpent”, supposé se dérouler dans l’Egypte antique.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Faits Marquants de l’Histoire : Seconde Guerre Mondiale (HITOS)

Seconde Guerre Mondiale est une aide de jeu initialement publiée dans le magazine de l’éditeur espagnol, donnant des indications pour adapter les règles de HITOS au cadre du conflit en question. Illustré de photos d’époque, il se compose essentiellement de descriptions techniques de matériels de cette période. Ce matériel se compose de :

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Lune Rouge 10 (Into the Odd)

Lune Rouge est un supplément périodique pour Into the Odd. Il contient des traductions et adaptations d’articles du magazine consacré aux jeux OSR Vacant Ritual Assembly.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Fin de la Di6dence

Après 17 numéros (dont un numéro 0 et un hors-série) au cours des 7 dernières années, le magazine Di6dent annonce aujourd’hui qu’il termine son exploration des espaces roliludiques, suite à des difficultés persistantes. Le numéro 15, présenté lors de la dernière convention OctoGones et que les abonnés doivent encore recevoir, sera donc le dernier.
Son responsable, Julien De Jaeger, a posté un communiqué pour l’annoncer, précisant que les abonnés seraient contactés pour apporter une compensation aux numéros qui ne sortiront pas.
Le magazine avait apporté un ton différent de ses confrères, en particulier par l’exploration de thèmes divers (le résistance, la guerre, les conspirations, etc.) dans une rubrique justement baptisée Théma. Le Fix, né comme un supplément hebdomadaire de Di6dent permettant d’être plus en phase avec l’actualité, lui survit sous la forme d’un site d’information.
Le GRoG regrette la disparition d’un des médias du jeu de rôle et souhaite le meilleur à tous ses collaborateurs, dont certains sont d’ailleurs bien actifs dans notre milieu.
Le communiqué de Di6dent

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)

Recueil à Recettes (FATE)

La Boîte à Outil 2 : Recueil à Recettes est une compilation d’articles du FATE Codex, magazine dédié à FATE. Ces articles sont regroupé en trois parties. La première offre aux MJ des outils supplémentaires pour simuler des aspects particuliers au moyen de plusieurs règles optionnelles, ou bien fournissent des explication détaillées aux MJ ou Joueurs pour créer de nouvelles compétences ou prouesses. La seconde partie va aborder les création de cadres de jeu, avec des méthodes et des outils pour créer des cultures fantastiques, pour la gestion des points FATE, ainsi que des conseils pour gérer les échecs et les temps morts. La troisième partie, quant à elle, présente quatre cadres d’aventures et scénarios. Deux sont futuristes, l’un s’inspire de Harry Potter et le dernier donne aux joueurs la possibilité d’incarner des Anges déchus.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Lune Rouge 07 (Into the Odd)

Lune Rouge est un supplément périodique pour Into the Odd. Il contient des traductions et adaptations d’articles du magazine consacré aux jeux OSR Vacant Ritual Assembly.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Lune Rouge 05 (Into the Odd)

Lune Rouge est un supplément périodique pour Into the Odd. Il contient des traductions et adaptations d’articles du magazine consacré aux jeux OSR Vacant Ritual Assembly.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Lune Rouge 04 (Into the Odd)

Lune Rouge est un supplément périodique pour Into the Odd. Il contient des traductions et adaptations d’articles du magazine consacré aux jeux OSR Vacant Ritual Assembly.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

IQ3 – Warriors of the Gray Queen (AD&D – Greyhawk)

Warriors of the Gray Queen est le troisième (et dernier) module exclusif gratuit donné en encart du magazine InquestGamer #50 de Juin 1999. Ce magazine spécialisé dans les jeux de cartes à collectionner proposait également des articles sur le jeu de rôle Donjons & Dragons et ses univers, ceci parce que la publication appartenait à Wizards of the Coast, racheteur de TSR en 1997. Ces modules gratuits étaient côtés IQ (pour InquestGamer) et restent inédits depuis leur publication en écart. Enfin IQ3 – Warriors of the Gray Queen arbore les logotypes du Silver Anniversary, puisque publié durant la série des produits célébrant le 25ème anniversaire d’Advanced Dungeons & Dragons.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Lune Rouge 02 (Into the Odd)

Lune Rouge est un supplément périodique pour Into the Odd. Il contient des traductions et adaptations d’articles du magazine consacré aux jeux OSR Vacant Ritual Assembly.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Lune Rouge 01 (Into the Odd)

Lune Rouge est un supplément périodique pour Into the Odd. Il contient des traductions et adaptations d’articles du magazine consacré aux jeux OSR Vacant Ritual Assembly.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Old Man Katan and the Incredible, Edible, Dancing Mushroom Band

“We were somewhere around the haunted tree, in the middle of the swamp, when the drugs began to take hold. I remember saying something like “I feel a bit lightheaded; maybe you should drive….” And suddenly there was a terrible roar all around us and the sky was full of what looked like huge bloodsucking bats, all swooping and screeching and diving around the mimic boat”

Last night the party was given three immediate plot hooks they could pursue (or continue along with the existing plot hooks – but the main one of which they had already taken care of when they killed a god last session and leveled up from 3 to 4).

Of the three, they ignored the dragon that has taken over an ancient holding to the north of the city, ignored whatever it was that has significantly disturbed the dwarven clan they’ve been investigating, and decided to find out why the local swamp critters weren’t showing up to talk to the party druid anymore.

Walking straight into one of the absolute funniest adventures ever to be printed in Dungeon Magazine (issue 41) – Old Man Katan and the Incredible, Edible, Dancing Mushroom Band!

SPOILERS BELOW (although the adventure was modified from the one in the issue to fit the particular swamp in our game a bit better).

Old Man Katan smokes a lot of “swamp weed stogies”. Massive blunts that keep him high, and also chase away the local stirges. In fact, Old Man Katan doesn’t know there are stirges killing off all the local wildlife because they won’t come near him because of the acrid horrendous smoke from his massive blunts.

Finally figuring this all out from the local mushrooms via a comprehend languages spell, the party sets out to find out where all these stirges are coming from.

They grab a few of the old man’s blunts, and ask to borrow his boat. “I raised that boat from a wee punt… it doesn’t behave well for others. She’s grown nice and big hasn’t she?” So they bring Old Man Katan along for the trip because the boat won’t behave for anyone else… The discover the floor of the boat is a bit tacky to the touch “Well, I did tar her down nicely to keep her from leaking of course” says the old man. The Paladin/Sorcerer looks at me and asks “is it… a MIMIC?!”

I couldn’t keep a straight face. Because yes. It is a mimic. It wrecked and replaced his little punt when he first moved to the swamp and was going to eat him when they went out fishing the next day. Just as it was about to eat him, he caught a fish and tossed it into the bottom of the boat.

“Give a mimic a fish and it will eat for a day… Give a mimic a fisherman and it will eat for years!”

“Jesus! Did I SAY that? Or just think it? Was I talking? Did they hear me? I glanced over at the druid, but he seemed oblivious…”

It took until a bit later for the CHARACTERS to figure this out (after the players did). Further into the swamp they found old man Katan’s cat, and when the druid cast speak with animals the first thing the cat said was to be careful because that boat’s a bloody mimic. The fighter kept poking the boat with a stick, while the monk decided that 37 feet up a tree was the appropriate place to be for this conversation.

“Dude… can you stop with the poking? I get it, my cover’s been blown.”

Next scene is the party sitting around on a small island, monk still in the tree, with a mimic sitting beside them looking basically like a giant clam or similar (sans shell) with a boat for a face, discussing the next stage in their plan.

“How long can we maintain? I wonder. How long before one of us starts raving and jabbering at this mimic? What will it think then? This same lonely swamp was the last known home of the Frog Cult. Will it make that grim connection..”

Finally, they approach the lair of the Swamp Beast / Bog Monster that they believe controls the stirges. As they approach his island of vines and creepers the island begins to disgorge massive clouds of stirges into the sky and the party desperately lights up their remaining blunts while the Swamp Beast climbs out of the island. Old Man Katan (who’s been unable to smoke all that day because they were rationing the remaining weed) gladly puffed away at two blunts at once.

“Uh, guys, this shit is hitting me harder than usual… That island over there is TALKING TO ME”

“Dude… we can’t stop here… this is stirge country!”

The adventure conclusion was the Druid convincing the Swamp Beast (it was explained to him that the name Swamp Beast was a good one, it has gravitas… now the Swamp Beast calls itself “The Swamp Beast with Gravy” because it has no clue what gravitas is) to get rid of its massive swarm of remote-controlled stirges because they were killing off EVERYTHING in the swamps. So the stirges flew off to sea (and some poor shipping lane got shut down for a week or so), and the party went off to the stirges’ hatching lagoon to destroy the next generation of eggs.

And thus the swamp was saved by the power of weed.

“But our trip was different. It was a classic affirmation of everything right and true and decent in the national character. It was a gross, physical salute to the fantastic possibilities of life in this country-but only for those with lots of hit points. And we were chock full of those.”

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Raôul

Raôul et un jeu de rôle humoristique publié originellement en 1994, créé par Patrice Larcenet avec le concours de son frère Manu Larcenet, créateur de multiples bandes dessinées dans Fluide Glacial, Spirou, etc. Il mettait en scène des français moyens, ceux qui portent des marcels, des bobs ricard, et des sandales avec des chaussettes, qui dissertent du peloton du Tour autour du pastis de l’apéro, laissent leurs papiers gras dans les clairières où ils ont pique-niqué et râlent du manque de confort du camping toukomchezsoi où ils passent leurs vacances. Le jeu bénéficia de plusieurs petits suppléments au cours des années, y compris sa fameuse boite de camembert !
On pensait que ce genre avait disparu avec le départ en retraite de Guy Lux et Lucien Jeunesse, mais les nécromants de Black Book Editions ont retrouvé ses sels essentiels et décidé de le ramener à la vie. Ils lancent donc ce lundi 26 juin à partir de 20h, une précommande participative pour une nouvelle édition de Raôul, le jeu qui sent sous les bras sur leur plateforme Game On Tabletop.
Cette nouvelle version se présentera sous la forme d’un numéro hors-série du magazine Casus Belli (donc format mook), écrit par Cédric Ferrand (avec l’aval de Patrice Larcenet), et illustré par Monsieur le Chien (Fluide Glacial) et Augustin (Lanfeust Mag). Le jeu sera motorisé par le système Apérocalypse, une version modifiée de l’Apocalypse et sera disponible dès la fin de la précommande en format électronique et peu après en version papier.
En parallèle de cette précommande, Black Book lance un grand défi de photos de vacances Raôul. Le principe du défi ? Proposer sur les réseaux sociaux avec le hashtag #défi Raôul une photo de vous (et vos amis) en Raôul et mettre au défi ses connaissances. Ainsi BBE va mettre au défi des éditeurs et acteurs du milieu du jeu de rôle en publiant une première photo à 20 heures, pour donner l’exemple.
Les contreparties proposées :

  • Le Hors-série Casus Belli #2 : Raôul
  • La version collector limitée à 100 exemplaire du Hors-série Casus Belli #2 : Raôul

la page de la campagne

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)

Old Adcopy Map

I drew this up around the same time that I finally got around to registering dysonlogos.com – it was the first draft for a pillar ad that I had bought space for in a magazine that never ended up being published.

It’s pretty simple, because honestly I have no idea how to promote my work besides saying “Hey, check out my maps!”

So here’s a map. With a web address. You can date the map pretty closely by the floor styles. This is just as I started drawing in floor tiles on my maps, so was probably drawn in late 2015. (Turns out on review that I drew it in June of 2015, so a bit earlier than my guess).

Maybe it is best that it never got published, eh?

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

D&D Beyond

D&D a souvent bénéficié d’assistances électroniques, avec les CD-Rom édités par TSR présentant les livres de règles de la deuxième édition adjoints de petits programmes d’aides, des fiches de personnages diverses à remplir ou non sur le site de WotC puis Hasbro, l’édition électronique des premières années du magazine Dragon sous forme d’un pack de CD-roms, etc. Et tout ceci sans compter tous les utilitaires officiels ou non qui fleurirent au fil des années. Le point culminant jusqu’ici avait été D&D Insider, lancé en parallèle avec la quatrième édition du jeu. Celui-ci n’est plus disponible depuis 2012, même si les abonnés y ont toujours accès…
Aujourd’hui l’éditeur passe un cap en proposant officiellement une application pour iOs et Android, mise au point avec le concours de l’éditeur Curse.
D&D Beyond est conçu pour être une “boite à outils électronique”, une aide pour les joueurs et les MJ, prévue pour aller avec l’édition actuelle du jeu. Elle inclura des règles, une appli pour créer des personnages, etc. et permettra de gérer des personnages (passé un certain nombre, cela nécessitera un abonnement), d’accéder à du matériel du SRD et d’acquérir des contenus optionnels.
L’app sera officiellement disponible l’été prochain mais il est possible de s’inscrire pour les bêta-tests.
La présentation de D&D Beyond
Inscription pour les bêta-tests.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)

The Kobold Circuit

When I talk about my dislike for Tucker’s Kobolds, I usually admit that I once ran a Tucker’s Kobolds style adventure in my teens when I thought it was clever to do everything in my power as a DM to make 1/2HD, low-intelligence humanoids into top-trained commando killers just like in that classic Dragon magazine article.

And then someone tells me how much they’d love to see a map designed for such a thing.

The Kobold CircuitThe Kobold Circuit

While this map is inspired by Tucker’s Kobolds with many very small tunnels designed for rapid movement of small-sized assailants, it is also heavily modeled on my memories of the Assassin’s Run from Dragon Magazine (which later turned up in an AD&D2e adventure module).

If used as the Assassin’s Run, the object is for would-be graduates of the run to make it from the initial room (upper left side, with the stairs leading up and out of the dungeon) around the whole circuit and back to the same room again without using any of the secret tunnels which are used by the halflings who run the place to move from place to place quickly to mess with the runners.

Kobolds Circuit (no grid)Kobolds’ Circuit (no grid)

In a more traditional Tucker’s Kobolds style encounter, the kobolds operate out of the larger rooms in the complex as well as the mustering rooms in the smaller tunnels. With their knowledge of the secret doors and secret tunnels, they should be able to move and relocate troops within the complex in short order, as well as keep whatever MacGuffin the party is after safe by bringing it with them.

patreon-supported-banner

This map is made available to you under a free license for personal or commercial use thanks to the awesome supporters of my Patreon Campaign. Over 400 amazingly generous people have come together to fund the site and these maps, making them free for your use.

Because of the incredible generosity of my patrons, I’m able to make these maps free for commercial use also. Each month while funding is over the $300 mark, each map that achieves the $300+ funding level will be released under this free commercial license. You can use, reuse, remix and/or modify the maps that are being published under the commercial license on a royalty-free basis as long as they include attribution (“Cartography by Dyson Logos” or “Maps by Dyson Logos”). For those that want/need a Creative Commons license, it would look something like this:

Creative Commons LicenseCartography by Dyson Logos is licensed
under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Pack de l’Aventurier (Symbaroum)

L’ouvrage consiste en un recueil de deux aventures indépendantes et une aide de jeu consacrée à l’exploration du Davokar préalablement diffusés dans les pages du magazine de jeu suédois Fenix entre décembre 2014 et juin 2015. Ils ont été ensuite mis à disposition des lecteur gratuitement sur le site de Järnringen avant d’être réunis de un recueil en langue anglaise (Adventure pack 1) qui sera ensuite repris pour le livret d’accompagnement de la version suédoise de l’écran du MJ.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Laelith

Laelith est une cité médiévale-fantastique intégrable à tout univers relevant de ce genre. Développée dans les pages du magazine Casus Belli The Original Serie à compter de son numéro 36 (décembre 1986), la cité s’est enrichie de nombreux articles au cours des années suivantes. Ceux-ci furent réunis et complétés dans un numéro hors-série du magazine en 1991, puis réédité lors de la deuxième incarnation du magazine en 2000.

Black Book en propose aujourd’hui en précommande participative une nouvelle version. Celle-ci sera prévue pour être utilisable avec Chroniques Oubliées et Héros & Dragons (leur adaptation du SRD de D&D5). La nouvelle édition se déclinera en un ouvrage de 400 pages, Laelith la Cité Mystique, deux cartes au format A2, un Guide Pratique de 100 pages présentant les PNJ, monstres et règles particulières pour CO et H&D, un Guide du Joueur de 16 pages présentant la cité telle que la découvre un nouvel arrivant et un écran. Le livre Laelith est proposé en édition normale ou en édition de luxe limitée à 200 exemplaires, ou sous la forme de 12 livrets reprenant l’intégralité de son contenu. Les différentes contreparties regroupent chacune un ensemble de ces items.
La campagne visait un objectif de 20000€ (rapidement atteint) et dure jusqu’au 6 décembre, avec une livraison estimée pour fin 2017.
Les contreparties :

  • 65€ : Laelith + 2 cartes A2 de Laelith (papier + PDF)
  • 100€ : Idem ci-dessus + Guide pratique de Laelith
  • 150€ : Idem ci-dessus + Ecran + 4 Guides du Joueur
  • 170€ : Boîte édition 30e anniversaire (exclusif CF), idem mais le livre Laelith la cité mystique est remplacé par 12 livrets regroupant l’intégralité de son contenu.
  • 199€ : Boîte édition Lithoracle, idem mais le livre Laelith la cité mystique est présenté dans une édition de luxe.

La page de la campagne

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)

Le retour du Fix

Logo

En parallèle à leur magazine papier, la rédaction de Di6dent publia, de 2011 à 2015, un peu plus de 170 numéros du Fix, une lettre d’information qui était envoyée aux abonnés (l’abonnement était gratuit) sous forme d’un PDF de quelques pages relayant les annonces des éditeurs et les sorties. Devant la charge de travail que représentait la mise en page hebdomadaire des fichiers, l’éditeur interrompit sa publication à l’été 2015.
Le Fix revient aujourd’hui sous la forme d’un site d’informations rolistes (actualités, interviews, calendrier, suivi des financements participatifs, etc.).
On pourra trouver les informations à l’adresse : http://lefix.di6dent.fr/

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)

Abonnez-vous au blog !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 autres abonnés

Calendrier des articles

juillet 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  


(A)D&D Covers

AD&D - Players Handbook second cover

Catégories

Archives

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site
Aller à la barre d’outils