Home » Posts tagged 'Lamentations of the Flame Princess'

Tag Archives: Lamentations of the Flame Princess

4/5 – Lamentations of the Flame Princess (Lamentations of the Flame Princess)

Dans la famille des jeux OSR, Lamentations of the Flame Princess est cette espèce de cousin bizarre, qui reste dans son coin, reluque sous les jupes des dames et arrache les pattes des insectes dans le jardin, pour passer le temps.Tout le monde le trouve un peu étrange, voire dérangeant, mais en même temps, on a une sorte de fascination morbide pour ce rejeton pas comme les autres, et on se demande si c’est un futur génie, ou une graine de criminel…

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Death Frost Doom

Black Book EditionsLamentations of the Flame Princess. Une nouvelle plongée dans les entrailles du temple de la mort sur la montagne glacée.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Hebdo du 2 juillet 2018

MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8682633) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() calling ::ReadIt()
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8682633)
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8683206) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8683219) 5
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() calling ::ReadIt()
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8683219)
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8683424) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8683426) 5
MAIN 2:1.49 Successfully retrieved Passerelle du Grog, [passerelle] La fiche de ‘On a
MAIN 16:1.49 Preparing new messages to display: 18
MAIN 16:1.49 Passerelle du Grog, Ta vignette sur le Grog
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8685359)
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() calling ::ReadIt()
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8685359)
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() calling ::ReadIt()
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8685359)
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8685584) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8685359) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() calling ::ReadIt()
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8685359)
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8686132) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8686145) 5
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8686147) 5
MAIN 2:1.49 Successfully retrieved Passerelle du Grog, Ta vignette sur le Grog
MAIN 16:1.49 Preparing new messages to display: 17
MAIN 16:1.49 Passerelle du Grog, [passerelle] Ta vignette sur le
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8690543)
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() calling ::ReadIt()
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8690543)
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() calling ::ReadIt()
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8690543)
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8690768) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8690543) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() calling ::ReadIt()
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8690543)
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8691316) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8691329) 5
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() calling ::ReadIt()
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8691329)
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8691534) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8691536) 5
MAIN 2:1.49 Successfully retrieved Passerelle du Grog, [passerelle] Ta vignette sur le
MAIN 16:1.49 Preparing new messages to display: 16
MAIN 16:1.49 Passerelle du Grog, Ta vignette sur le Grog
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8693469)
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() calling ::ReadIt()
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8693469)
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() calling ::ReadIt()
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8693469)
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8693726) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8693469) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() calling ::ReadIt()
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8693469)
MAIN 128:1.49 LOGNULL TextReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8694274) 2
MAIN 128:1.49 LOGNULL MultiReader::ReadIt() JJFileMT::Truncate(8694287) 5
MAIN 128 Last Files Updated :

 
(1305 jeux, 13193 ouvrages, 29 systèmes, 15759 critiques, 502 jeux amateurs, 1167 éditeurs, 2313 bios, 5154 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Eldritch Cock

Lamentations of the Flame PrincessLamentations of the Flame Princess. Votre baguette peine à se dresser ? Vos sortilèges partent trop vite ? Nous avons la solution…

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Reviews of Forgotten Kings

The first review of Shadows of Forgotten Kings is in, and it dragged Gus from Dungeon of Signs out of self-imposed retirement to write it!

“A lost city jungle adventure that emphasizes both the tragedy of the city’s ancient fate and firmly roots the adventure in a swords & sorcery setting that is refreshingly mysterious and dangerous seeming compared to 5E’s default high fantasy…”

Ever since I discovered Zzarchov Kowolski’s work via Lamentations of the Flame Princess, I’ve been in awe of his adventures and adventure design. He writes adventures that are easy to run as a DM, but still feel complex and intertwined – especially from the player side of the table.

“The core mysteries of the lost city – it’s deadly insect curse is near impossible to fix, and instead creates an environment where exploration must take place at night (risking ghost panther attack in certain areas) – making it a puzzle to solve rather then an obstacle to overcome.  Puzzles and traps a a huge part of Forgotten Kings and they are generally excellent – providing opportunities to gain treasure and clues and offering players a chance to solve problems creatively without being stymied by a bad die roll.”

You can read Gus’s full review here, and you can get a copy of Shadows of Forgotten Kings for your Fifth Edition games from RPGnow.

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Règles & Magie (Lamentations of the Flame Princess)

Cette édition révisée de Lamentations of the Flame Princess est parue après que les deux premières aient été épuisées. Elle s’étend sur deux manuels, le présent livre et également un guide du meneur nommé Referee Book, contenant les conseils et règles complémentaires pour le meneur. Toutefois la possession de ce premier livre suffit pour jouer. Cette édition a vu le jour grâce à une souscription sur Internet, qui a également financé plusieurs scénarios.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Guide de l’Arbitre (Lamentations of the Flame Princess)

Le Referee’s Book est le complément de Règles et Magie (Rules & Magic en VO) pour faire le tour des règles de Lamentations of the Flame Princess. Il reprend le contenu du livret Referee de la boite Grindhouse Edition.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Guide de l’Arbitre

Black Book EditionsLamentations of the Flame Princess. L’Arbitre aussi a droit à son manuel

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Jardin Stygien d’Abelia Prem (Le) (Into the Odd)

Le jardin Stygien d’Abelia Prem est un scénario pour Into the Odd. Il s’agit de l’adaptation d’un scénario paru pour le jeu Lamentations of the Flame Princess, revu et complété par l’éditeur français pour l’adapter à Into the Odd. Les créatures rencontrées sont proposées avec des caractéristiques pour Into the Odd, les jeux OSR classiques et la 5e édition de D&D. Chacun des chapitres de l’ouvrage commence avec une page de titre.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Hebdo du 23 octobre 2017

Prenez garde ! Cette semaine, l’antique rituel a démarré une fois encore. La liste sacrée a été établie et distribuée aux élus, les chants de victoire ont croisé les malédictions amères et les augures ont été consultés.
Encore quelques jours et, les derniers rites accomplis, la révélation viendra. Le jeu du mois sera dévoilé. D’ici-là les matelots du GroG, c’est à dire tous ceux qui ont été actifs sur le site ces derniers mois au moins une fois, vont voter et élire le jeu qui sera mis à l’honneur en page d’accueil.
C’est peu de choses, une poignée de rôlistes qui votent pour choisir parmi les jeux ayant eu une actualité ces derniers mois, mais parfois, pour un petit éditeur, c’est beaucoup, cette mise en avant. Et puis, personne n’ayant pour l’instant pris en charge la création d’un prix plus représentatif, c’est par défaut notre jeu du mois, et surtout notre GRoG d’Or annuel qui attirent l’attention et les critiques.
Libre à ceux qui critiquent de créer leur propre prix, le GRoG se fera un plaisir, un devoir et un honneur de l’annoncer. Mais cela demande du travail, une attention à l’indépendance du jury, des choix parfois douloureux, et pour l’heure nul ne semble se lancer dans l’affaire.
Quant au GRoG, il est fragile, comme l’a montré sa panne récente. Merci d’ailleurs à ceux qui s’en sont inquiétés, voire qui ont proposé leur aide. Même si cette fois, le problème purement matériel a pu être surmonté, les problèmes humains restent, et nous sommes toujours à la merci de l’usure de quelques personnes clefs. Les nouvelles concernant Di6dent le montrent bien.
En attendant la relève, l’équipe actuelle a travaillé et cette semaine fut bien remplie : des fiches pour Doudous & Dentiers, Le Journal du Raconteur , Le D sur la table , Freaks’ Squeele, tous inaugurant de nouvelles gammes, mais aussi pour Shaan, Chroniques Oubliées, Dieux Ennemis, Vampire : L’Age des Ténèbres, Terra Incognita – Voyages aux Pays de Nulle Part, Projet : Pélican, Trinités, Hârn, Lamentations of the Flame Princess.
 
(1258 jeux, 12670 ouvrages, 27 systèmes, 16616 critiques, 496 jeux amateurs, 1131 éditeurs, 2244 bios, 4976 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Stygian Garden of Abelia Prem (The) (Lamentations of the Flame Princess)

The Stygian Garden of Abelia Prem est un scénario pour Lamentations of the Flame Princess. Il propose d’entrer dans le jardin d’Abelia Prem, une femme riche, obsédée parles fleurs et qui avait monté un grand jardin pour les rassembler, avec diverses protections pour les mettre à l’abri des intrus. Elle disparut après avoir lancé une expédition pour rechercher les fabuleuses roses noires du Styx, y compris en creusant sous son jardin en quête de cette rivière. Aujourd’hui quelqu’un va pénétrer dans son jardin…

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

ENnies – Palmarès 2017

La cinquantième édition de la GenCon tient ses portes actuellement à Indianapolis et les vainqueurs des ENnies 2017 ont d’ores et déjà été annoncés.
On peut en conclure que cette année est celle de Tales of the Loop. Jugez plutôt : Meilleures illustrations intérieures, meilleur jeu, meilleur univers, meilleure rédaction et produit de l’année. 5 médailles d’or que n’ont su saisir le Cthulhu de Chaosium et le 7th Sea de John Wick, les 2 grands favoris de l’année.
John Wick se retrouve d’ailleurs très souvent en seconde place derrière avec l’argent à la meilleure cartographie, au meilleur jeu, au meilleur supplément et au produit de l’année, mais remporte l’or  du meilleur produit gratuit et aux meilleures règles
Chaosium repart pour sa part avec les médailles d’or de la meilleure aventure, meilleur accessoire de jeu, meilleure couverture, meilleure cartographie, meilleur bestiaire, meilleure valeur de production, meilleur produit relatif au jeu de rôle, meilleur supplément, médaille d’argent comme éditeur favoris des fans et aux illustrations intérieures,
Le palmarès complet :
Best Adventure

  • Gold: Blood in the Chocolate (Lamentations of the Flame Princess)
  • Silver: Doors to Darkness (Chaosium)

Best Aid/Accessory

  • Gold: Call of Cthulhu – Keeper’s Screen Pack (Chaosium)
  • Silver: Kobold Guide to Plots & Campaigns (Kobold Press)

Best Art, Cover

  • Gold: Call of Cthulhu – Investigator Handbook (Chaosium)
  • Silver: Torment: Tides of Numenera — The Explorer’s Guide (Monte Cook Games)

Best Art, Interior

  • Gold: Tales from the Loop – Roleplaying in the ’80s That Never Was (Free League Publishing)
  • Silver: S. Petersen’s Field Guide to Lovecraftian Horrors (Chaosium)

Best Blog

  • Gold: Gnome Stew: The Gaming Blog
  • Silver: Age of Ravens

Best Cartography

  • Gold: Call of Cthulhu – Keeper’s Screen Pack (Chaosium)
  • Silver: 7th Sea: Map of Théah (John Wick Presents)

Best Electronic Book

  • Gold: The Things We Leave Behind (Stygian Fox Publishing)
  • Silver: Hubris: A World of Visceral Adventure (DIY RPG Productions)

Best Family Game

  • Gold: Bubblegumshoe (Evil Hat)
  • Silver: Masks: A New Generation (Magpie Games)

Best Free Product

  • Gold: 7th Sea: Basic Rules (John Wick Presents)
  • Silver: City of Mist – Free PDF Starter Set (Son of Oak Game Studio)

Best Game

  • Gold: Tales from the Loop – Roleplaying in the ’80s That Never Was (Free League Publishing)
  • Silver: 7th Sea: Core Rulebook (John Wick Presents)

Best Miniature Product

  •  Gold: Achtung! Cthulhu Skirmish: Servitors of Nyarlathotep (Modiphius Entertainment)
  • Silver: Dungeons & Dragons: Molzur’s Marvelous Miniatures (WizKids)

Best Monster/Adversary

  • Gold: S. Petersen’s Field Guide to Lovecraftian Horrors (Chaosium)
  • Silver: Veins of the Earth (Lamentations of the Flame Princess)

Best Podcast

  • Gold: Ken and Robin Talk About Stuff
  • Silver: Spellburn

Best Production Values

  • Gold: Call of Cthulhu – 7th Edition Slipcase Set (Chaosium)
  • Silver: Unknown Armies Deluxe Set (Atlas Games)

Best RPG Related Product

  • Gold: Call of Cthulhu: The Coloring Book (Chaosium)
  • Silver: The ABCs of RPGs (Hunter Books)

Best Rules

  • Gold: 7th Sea: Core Rulebook (John Wick Presents)
  • Silver: Adventures in Middle-Earth Player’s Guide (Cubicle 7 Entertainment)

Best Setting

  • Gold: Tales from the Loop – Roleplaying in the ’80s That Never Was (Free League Publishing)
  • Silver: The Dark Eye: Aventuria Almanac (Ulisses North America)

Best Supplement

  • Gold: Pulp Cthulhu (Chaosium)
  • Silver: 7th Sea: Pirate Nations (John Wick Presents)

Best Website

  • Gold: Tabletop Audio
  • Silver: Elven Tower, RPG articles and cartography website

Best Writing

  • Gold: Tales from the Loop – Roleplaying in the ’80s That Never Was (Free League Publishing)
  • Silver: Veins of the Earth (Lamentations of the Flame Princess)

Fan’s Choice for Best Publisher

  • Gold: Wizards of the Coast
  • Silver: Chaosium

Product of the Year

  • Gold: Tales from the Loop – Roleplaying in the ’80s That Never Was (Free League Publishing)
  • Silver: 7th Sea: Core Rulebook (John Wick Presents)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)

Hebdo du 13 février 2017

Aventures helvétiques, tel était le titre du roman. Pas un grand polar, certes, mais l’idée de le placer dans les alpages était rafraîchissante. Assez de toutes ces ruelles obscures et autres bars louches, place à la Suisse radieuse ! Et pourtant, l’auteur avait trouvé moyen de faire ressentir toute l’ambivalence de la vie locale, avec son apparente normalité radieuse, une image ripolinisée comme disaient certains et une réalité de petites et grandes compromissions.
De plus, l’écrivain avait eu la bonne idée de placer le final dans une convention de jeu, au sein d’une université prestigieuse. L’afflux de visiteurs venus de tous horizons permettait de brouiller les pistes et de multiplier les coupables potentiels. Et puis le MacGuffin est pas mal trouvé aussi. Toute une série de jeux maudits, qui ont porté malheur à leurs propriétaires successifs, et pourtant recherchés par tous les collectionneurs. Une histoire de malédiction, voila qui fait monter la cote.
Et donc nombreux étaient ceux qui recherchaient au sein de cette convention les ouvrages composant la série. Celui qui le premier en détiendrait la totalité serait riche, car les collectionneurs ne manquaient pas.
Il fallait donc rassembler les jeux : RuneQuest, Symbaroum, Oxelie, Urban Knights, Spirit of 77, Mutant Epoch, OSRIC, Numenéra, Dark Streets, Stars Without Number, Lamentations of the Flame Princess, Tales From the Loop… Rien que ça !
 
(1217 jeux, 12343 ouvrages, 27 systèmes, 15436 critiques, 488 jeux amateurs, 1103 éditeurs, 2201 bios, 4847 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Blood in the Chocolate

Lamentations of the Flame PrincessLamentations of the Flame Princess. Non, ce n’est pas Charlie & la Chocolaterie, mais D&D dans une usine de chocolat maudit !

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Hebdo du 6 février 2017

Sur la terre balafrée de l’Europe de l’an 2595, les clans et les cultes s’affrontent. Les spitaliers surveillent les apocalyptiques, lesquels commercent avec les néo-lybiens, au grand dam des anubiens et des hellvétiques. Tout le monde se trahit allègrement pour des gains souvent dérisoires et avec des pertes qui ne le sont pas, elles.
Et des cratères surgissent des choses qui ne méritent pas le nom d’humains. Dotés de pouvoirs terrifiants, ces créatures avaient été humaines, représentaient la fin de toute humanité. Les combattre était un impératif catégorique en même temps parfois qu’une quasi-impossibilité. Certains cultes en faisaient pourtant leur spécialité.
Et aujourd’hui, sur le front de Franka, les vents apportent la pourriture et même l’air est suspect. Les combattants les plus aguerris des spitaliers tentent de protéger une petite équipe d’archivistes de nuées d’insectes mutants et dévoreurs. Il faut parvenir à déterrer les ruines de l’ancien monde avant de devoir abandonner la zone. Tout ce qui peut être sauvé d’avant l’ère de l’homo degenesis est infiniment précieux si l’humanité veut survivre.
Et justement, cette semaine, les fouilles ont été fructueuses. Elles ont mis au jour des ouvrages aux titres mystérieux et prometteurs : Babylon 5, médiéval-fantastique, Symbaroum, Cthulhu, Unwanted, Sombre, Lamentations of the Flame Princess, Channel Fear, Faith, Mutant Epoch, Fragged Empire, Mutant Future, Stars without Number, D&D4. Qui sait quels secrets s’y cachaient ?
 
(1212 jeux, 12318 ouvrages, 27 systèmes, 15433 critiques, 483 jeux amateurs, 1102 éditeurs, 2201 bios, 4843 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

LotFP

Lamentations of the Flame Princess est un jeu d’aventures horrifiques, qui a pour cadre une Europe fantasmée du 17ème siècle. Le but annoncé de l’auteur est de transcrire l’horreur de H.P. Lovecraft (le Mythe de Cthulhu) et la Sword & Sorcery de R.E. Howard (Solomon Kane) plus que vers la fantasy classique de J.R.R. Tolkien. S’il s’inscrit dans la mouvance OSR reprenant les mécanismes de D&D, ce jeu se démarque des autres jeux du mouvement Old School Renaissance par des choix radicaux en matière de capacités des personnages mais surtout par un parti pris déterminé, dénommé “Weird Fantasy”. A la différence d’un jeu d’Horreur classique, les éléments surnaturels sont présents mais ne peuvent pas être expliqués, vaincus ou résolus.
LotFP (comme le surnomment les fans) a été écrit pour permettre à l’auteur de publier ses scénarios sans devoir s’associer à un jeu donné, en préservant l’ambiance qu’il souhaitait. Les scénarios en questions, produits par de grands noms du mouvements OSR US, ont été salués pour leur qualité, y compris par les ENNies, les Oscars américains du jeu de rôle.
Black Book propose aujourd’hui la version française par le biais d’une campagne de précommande participative sur leur site. L’offre de base propose une boite collector (qui ne sera disponible que par cette campagne et pas en boutique ultérieurement) contenant le livre de règles Player Core Book, un écran, un bloc de feuilles de personnages et un set de dés. Par ailleurs un premier scénario est proposé, A Red and Pleasant Land (ENNie 2015), ainsi que la deuxième édition de Death Frost Doom (offert pour les early birds). Les traductions des scénarios Qelong et Vornheim suivront si la campagne progresse suffisamment.
L’offre de départ propose un palier à 45€ pour la boite collector et un à 85€ pour la boite et le scénario A Red and Pleasant Land. Un palier boutique est également prévu. La campagne dure jusqu’au 13 février.
 
La page de la campagne

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

4/5 – Cursed Chateau (The) (Lamentations of the Flame Princess)

Classieux, intelligent, écrit avec goût et talent malgré son classicisme scénaristique. Voilà ce qui me vient à la préparation de cette aventure comme termes : une histoire de manoir hanté, un petit donjon intérieur et extérieur, une aventure très très ouverte (qui nécessitera improvisation et bonne utilisation des outils fournis), et surtout le tout basé sur une magnifique et intelligente galerie de personnages fantômes gothiques, bien décrits et tous liés entre eux. C’est là où réside la clé de la réussite : le meneur devra amener et porter l’exploration des lieux par la rencontre et du roleplay avec ces PNJs.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Cursed Chateau (The)

Lamentations of the Flame PrincessLamentations of the Flame Princess. Les morts hantent ce chateau, et vous en êtes prisonniers !

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Cursed Chateau (The) (Lamentations of the Flame Princess)

The Cursed Chateau est une aventure d’horreur et d’exploration : les aventuriers vont entrer dans un vieux manoir hanté par son ancien propriétaire et son personnel de maison. Il s’agit donc d’un donjon peuplé de fantômes et ses jardins labyrinthiques, tout aussi inquiétants.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Herding Fifth Edition Cats

Logo

img_20160919_001637-01-1

Last weekend was spent in the glorious herding of cats in my 5e campaign.

This campaign was launched as a playtest of the new rules set before I run a “real” 5e campaign. As such I’m now aiming for the campaign ending and am willing to do a bit of railroading to get there.

ALL SIGNS POINT TO THE TEMPLE OF IRON has been the slogan of the campaign for pretty much all of 2016. Yet the party has only spent two sessions in the actual temple of iron and insist on exploring every little red herring I let get in their way.

But at the end of tonight’s game, they found their way back (via three other adventure hooks that lead on different missions that all end up aiming … to the Temple of Iron / The Iron Temple) to the front door of the Temple of Iron, hidden in a old unused mountain pass in the Barrier Peaks.

An “Expedition to the Barrier Peaks” if you will.

It turns out that the reason the raiding parties from the Forbidden City have been so ferocious and shutting down all caravan traffic between WinterSpire and Yoon-Suin is population pressure from the north where strange monsters have been wandering out of the Iron Temple and chasing the natives down to the Forbidden City which is now overcrowded.

Thus the party’s adventures in mercantile skulduggery lead to the Iron Temple.

Further, they’ve been finding hints and clues of a great paladin who went missing along with an epic artifact weapon… in the Iron Temple.

Their adventures in Yoon Suin also sent them eventually… to the Iron Temple.

The Lord’s Alliance wants all these monsters (coming from the Iron Temple) stopped.

Seen here are:

My sheet of character names
(3 columns, names collected from various fantasy name generators, with notes added during play as to who each name is linked to. This is probably one of the most important tools for running a game with extra verisimilitude – players feel that every character is important when they each have a unique name).

Module I1 – Dwellers of the Forbidden City
(the third “module” I used in this campaign, after going through Lost Mine of Phandelver and then +Chris Kutalik’s Slumbering Ursine Dunes) (sporting fancy aftermarket googly eye modifications)

Module S3 – Expedition to the Barrier Peaks
(the actual “Temple of Iron / Iron Temple” and the almost climax of the campaign – I expect the campaign will end shortly after they finish this, or MAYBE one session later) (ALSO sporting fancy aftermarket googly eye modifications)

Magic Mushrooms of the Fungal Forest
(printout of one of the appendices from The Fungus Forest OSR adventure which I used for a corrupted druid’s cave and still find the occasional use for when needing random weird mushrooms)

Arcanoplasm
(printout of a page from Fifth Edition Foes of a monster that was a LOT of fun to run tonight as it started copying the party’s spells – however the cleric of light managed to dish out SIGNIFICANT damage to it by using divine versions of a number of normally arcane fire spells)

Campaign Map
(map I drew of the current campaign region. I’m planning on redrawing it larger, adding in all the locations where interesting stuff happened during the campaign, and printing out posters for all the players in the campaign as a keepsake for trying out 5e with me)

Level 1 of the Temple of Iron
(I redrew all the maps from Expedition to the Barrier Peaks to reduce the number of empty rooms through the place – seriously… there are HUNDREDS of empty rooms in this module as written – this is the extent of the party’s explorations of the temple so far. I honestly expected I would be posting my redrawn maps in June once the party was done with the adventure… but the party hasn’t gone past the first level yet.)

img_20160905_160532-01-1

So far in our campaign I’ve run or at least partially run the following adventures – converting them (mostly on the fly) to the 5e rules set:

  • Lost Mine of Phandelver (5e)
  • The Thing in the Chimney (DCC Christmas adventure)
  • Slumbering Ursine Dunes (OSR)
  • Dwellers of the Forbidden City (AD&D1e)
  • Yoon Suin (OSR)
  • Forest of Blood (3e Dungeon Magazine)
  • Expedition to the Barrier Peaks (AD&D1e)
  • Fedor’s Pass (homebrew)
  • Murder in Oakbridge (3e Dungeon Magazine)
  • Doom Cave of the Crystal Headed Children (Lamentations of the Flame Princess)
  • The Molds & Slimes of Vilnid (OSR)

(Source: Dyson’s Dodecahedron)

Abonnez-vous au blog !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 autres abonnés

Calendrier des articles

novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  


(A)D&D Covers

AD&D - Cleric's Challenge II

Catégories

Archives

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site
Aller à la barre d’outils