Home » Posts tagged 'Icons'

Tag Archives: Icons

Hebdo du 25 juin 2018

(Vue d’ensemble de la passerelle)
…………………….
(Silence sur la passerelle)
(des écrans défilent des messages codés)
(gros plan sur l’un des écrans affichant une photo du Pacha avec la mention “Porté disparu”)
(un autre écran défile des messages transmis par des équipes d’intervention signalant tous leur absence de succès pour retrouver l’objet de leur quête)
(gros plan sur un autre écran affichant l’intitulé : “Rapport d’activité”. En dessous de celui-ci un curseur clignote sans cesse, immobile…)
(dernier gros plan sur un écran affichant une série d’information 🙂

 
(1301 jeux, 13175 ouvrages, 29 systèmes, 15758 critiques, 502 jeux amateurs, 1166 éditeurs, 2313 bios, 5153 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Shar-ra : The Screaming Angel (Icons)

Justice Wheels 11 : Shar-ra : The Screaming Angel  est le onzième supplément de la série Justice Wheels, qui décrit des super-héros et des super-vilains utilisant divers véhicules.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Bodhivajra (Icons)

Justice Wheels 10 : Bodhivajra est le dixième supplément de la série Justice Wheels, qui décrit des super-héros et des super-vilains utilisant divers véhicules.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Headgasket (Icons)

Justice Wheels 7 : Headgasket est le septième supplément de la série Justice Wheels, qui décrit des super-héros et des super-vilains utilisant divers véhicules.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Auguste Anarch (The) (Icons)

Justice Wheels 2 : The Auguste Anarch est le deuxième supplément de la série Justice Wheels, qui décrit des super-héros et des super-vilains utilisant divers véhicules.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Brothers of Thunder (The) (Icons)

Ce supplément décrit les Brothers of Thunder, un groupuscule néo-nazi américain pouvant servir d’adversaire à une équipe de super-héros. Cette organisation, créée dans les années 70, est dirigée par un mystérieux Thunder-Lord et compte en son sein de nombreux super-vilains.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Hebdo du 27 Novembre 2017

Premier stand GRoG au Don des Dragons, convention strasbourgeoise. C’est un petit événement, à l’échelle de notre site. Et cela permet de découvrir autre chose que nos conventions habituelles, nonobstant leurs réelles qualités. Et c’est tout simplement la quinzième édition, respect pour la longévité.
Alors, faisons un petit compte-rendu. D’abord, votre serviteur n’est arrivé que le samedi en fin de matinée, et n’a donc pas assisté à la mise en place du vendredi soir. Le TGV permet de venir raisonnablement vite et dans de bonnes conditions de confort, c’est appréciable. De la gare à la convention, une ligne de tramway assure une arrivée assez rapide et sans grande difficulté. Sur place, un centre socio-culturel labyrinthique offre des locaux spacieux mais un peu compliqués à visiter. Répartis en trois niveaux, plus un petit amphithéâtre annexe, ils offrent de nombreuses petites salles, ce qui est idéal pour installer une table de JdR par salle, offrant ainsi un confort auditif inhabituel. Ceux qui ont dû jouer dans une salle façon hall de gare au milieu de dix ou vingt tables de JdR comprendront l’importance de cette remarque.
Les salles plus grandes servent à des activités comme les figurines, les cartes, les jeux de plateau, sans oublier la taverne. Celle-ci offre des plats chauds et froids ainsi que des boissons. Et c’est aussi là que se trouve la ludothèque de jeux de société, offrant des parties plus ou moins rapides sur les tables laissées libres par les consommateurs.
La convention étant organisée au profit du Téléthon, les quelques artistes présents, comme EL Thèo, proposent leurs œuvres en prix libre. Une tombola richement dotée est également accessible, avec par exemple une belle boîte de Degenesis à gagner. Une boutique locale fait partie des plus gros sponsors. Notons qu’une rétrospective des éditions précédentes était réalisée par une exposition commentée de toutes les affiches depuis les origines.
Nous avons pu voir ou revoir quelques auteurs et illustrateurs, même si aucun éditeur n’était présent, hormis un éditeur local de romans. Il y eut aussi quelques discussions avec des joueurs, dont certains ne nous connaissent pas ou peu. J’ai expliqué en détail le principe, les avantages et inconvénients de l’impression à la demande à un auteur amateur qui découvrait ainsi un moyen inespéré de diffuser ses œuvres.
Notre équipe de convention, composée cette fois-ci de quatre personnes, était hébergée par des organisateurs, en particulier un groguiste ficheur. Notre stand nous permettait d’avoir un peu de visibilité et d’exposer une fois encore le fanion du GRoG. Un peu de visibilité ne fait pas de mal, surtout que nous y trouvions un public assez différent de celui des conventions habituelles de la moitié sud de la France. Une bonne occasion de se faire connaître.
Cela n’entrave pas trop le fonctionnement quotidien du site, puisque j’ai même pu valider une fiche dans un creux du samedi après-midi ! Dix-sept fiches, appartenant à 7 gammes différentes : DD5, Icons, Vs. Stranger Stuff, Aquelarre, FATE, Hârn, Loup-Garou : l’Apocalypse. Une semaine ordinaire, en somme.
(1266 jeux, 12772 ouvrages, 28 systèmes, 15634 critiques, 498 jeux amateurs, 1138 éditeurs, 2250 bios, 5028 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

4/5 – Werewolves of the Gestapo ! (Icons)

Excellent ! Pour moi le meilleur épisode de la série des Battle Scenes. Comme d’habitude avec cette série, il s’agit plus d’une scène d’action développée que d’un véritable scénario, mais il suffit de très peu de travail pour étoffer le tout et en faire une vraie aventure pour une soirée de jeu. C’est un vrai fourre tout à l’ambiance résolument Pulp (jet-packs, courses poursuites, nazis aux pouvoirs psychiques, loups-garous…) mais ça tient la route.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

G-Core Deluxe Super Hero Role Playing

Dilly Green Bean GamesG-Core. Dans la famille super-héroïque, voilà un héritier de la lignée FASERIP, après Marvel, 4C System, ICONS

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Hebdo du 16 octobre 2017

  • Captain Barbell, nous avons besoin de vous ! La FEAH est en danger !
  • Qu’est-ce que tu me chante là, p’tit gars ?
  • C’est la vérité, m’sieur. Il y a des écoles concurrentes qui veulent notre peau. Et Saint Ange est à leur tête.
  • Tu es sûr de toi ? Saint Ange, ils sont célèbres et riches, vu leurs frais de scolarité, mais de là à s’en prendre à la bonne vieille Faculté d’Études Académiques des Héros, quand même !
  • Je vous jure, il paraît qu’ils veulent piller les archives !
  • Faudrait être fêlé. Crois-moi, p’tit gars, les archives de la FEAH, elles se défendent bien elles-mêmes. J’y suis allé une fois pour chercher un certificat de scolarité perdu, et plus jamais, tu m’entend, plus jamais ! Et ils y chercheraient quoi, selon toi ? Les anciens menus du resto-U ou le dossier scolaire du doyen ? D’ailleurs je ne suis même pas certain qu’il ait fait ses études chez nous, celui-là.
  • Il se dit comme ça que les fiches du GRoG seraient encore disponibles dans un recoin des archives.
  • Houla, tu sort un nom du passé, mon gars. Le GRoG ? Il y a longtemps qu’ils ont fermé boutique par manque de volontaires, ceux-là. Et tu crois que nous aurions leurs données dans les archives ? C’est possible, note bien : personne ne les a inventoriées depuis des siècles, je crois bien.
  • Regardez, m’sieur, j’ai trouvé une semaine de fiches datant de la fin de leur période :Starfinder, Carcère, Into the Odd, OSRIC, Hârn, Terre d’Eden, Icons, Shaan et Skull & Bones.
  • Mais ne sors pas ça en public, blanc-bec, tu va attirer l’attention. Montre-moi exactement où tu as trouvé ce trésor.

 
(1254 jeux, 12655 ouvrages, 27 systèmes, 1614 critiques, 496 jeux amateurs, 1130 éditeurs, 2244 bios, 4974 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Hero Pack (Icons)

Ce supplément pour Icons est un catalogue de 120 super-héros et super-vilains. La majorité a été crée par les fans du jeu, d’autres par des auteurs de la gamme, tous ont été ensuite mis en image par Dan Houser, l’illustrateur principal de la gamme.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Great Power ! (Icons)

Ce supplément pour Icons a pour thème les super-pouvoirs. Il contient de nouvelles règles, de nouvelles options et de nouveaux pouvoirs faits pour compléter et remplacer ceux du livre de base.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Hebdo du 18 septembre 2017

Le désert est un lieu chargé de symboles, surtout pour ceux qui en sont fort éloignés au quotidien. Les rôlistes aiment souvent à y placer des aventures chargées des archétypes habituels, pour ne pas parler de stéréotypes : oasis salvatrices et/ou traîtresses, tribus nomades, dromadaires ou assimilés, cités perdues dans les sables, tombes antiques, scorpions et cobras. Tout ce que peuvent imaginer ceux qui connaissent les lieux à travers Lawrence d’Arabie plus que par la réalité.
Mais le désert est aussi le symbole d’autre chose. Ne dit-on pas qu’un homme politique fait sa traversée du désert ? Ne peut-on alors considérer que le JDR, en France en tout cas, a connu une telle période autour des années 2000 ? Sans aller jusqu’à sortir l’autre poncif, celui de l’age d’or, il faut admettre que la situation a bien changé. Alors que les magazines des années 80 et 90 avaient disparu, seul JDR Mag tenait pendant un temps le flambeau de la presse rôliste. Les éditeurs historiques avaient disparu ou changé d’activité. Dans les boutiques, le secteur jdr devenait au mieux un ou deux rayons au fond à droite, dans l’obscurité.
Aujourd’hui, une certaine traversée du désert s’est achevée : trois magazines paraissent plus ou moins régulièrement en papier, de nouveaux éditeurs sont apparus, de nouveaux modes de publications se sont développés, tels que l’impression à la demande et le financement participatif et les boutiques internets offrent un vaste choix. Sans prétendre que le JDR ait retrouvé ses chiffres de vente d’autrefois, ni sa popularité auprès des jeunes générations, force est de constater que le loisir évolue, progresse, change, bref qu’il vit. Les concurrences des jeux de société, jeux vidéo et autres activités dévoreuses de temps de loisir n’en sont pas venues à bout.
Et dans tout cela, le GRoG poursuit sa mission et chaque semaine s’efforce de répertorier tout ce qui sort dans notre loisir favori. Il y échoue magnifiquement, bien entendu, en particulier pour ce qui concerne la colossale production anglo-saxonne. Mais tout de même, cette semaine, des fiches sont venues enrichir les gammes Colonial Gothic, Sphynx, L’Appel de Cthulhu et Icons. L’exploration continue, et tous les bras de renfort sont les bienvenus.
 
(1250 jeux, 12612 ouvrages, 27 systèmes, 15593 critiques, 491 jeux amateurs, 1127 éditeurs, 2240 bios, 4963 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

People’s Revolution (The) (Icons)

The People’s Revolution : World War II Era  fait partie de la gamme Amazing Stories of World War II, qui permet de jouer des super-héros pendant la Seconde Guerre mondiale, dans l’univers USHER. Il décrit People’s Revolution, l’équipe métahumaine russe.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Hebdo du 4 septembre 2017

C’est la rentrée, nous serinent les journaux à longueur de pages. Un de leurs plus fameux maronniers, ces infos qui reviennent tous les ans et qu’il faut tout de même traiter. Mais c’est aussi la rentrée pour les souscriptions, dont un certains nombre doivent être livrées très prochainement. Par exemple Vampire : Dark Age est annoncée pour ce mois-ci, les amateurs de Pavillon Noir voient paraît-il le bout du tunnel, et l’étrange Appel de Chathulhu est en approche.
Bien entendu, cela signifie aussi que de nouvelles souscriptions vont survenir à plus ou moins brêve échéance. Tenez prêt votre portefeuille, faites chauffer la carte de crédit, amadouez votre banquier et/ou votre conjoint, la vague des souscriptions n’est pas terminée, même si certains éditeurs jurent, mais un peu tard, qu’on ne les y reprendra plus.
En attendant, sur Kickstarter, la catégorie jeux de société connaît un succès croissant et devient stratégique pour l’entreprise. Avec un taux de succès de 62 % et en hausse constante, un montant total de 70 millions de dollars, la catégorie Tabletop Games en vient à représenter 24 % des sommes collectées dans le monde. Plus important encore, c’est pratiquement la seule catégorie qui progresse encore. Même si les JDR ne sont qu’une partie de ces jeux, difficile d’être pessimiste en voyant cet élan.
Les habituelles polémiques reprendront sur les retards, le principe de la souscription, sa réservation à tel ou tel type de projet ou d’éditeur. Nous sommes en France, la polémique, c’est la vie. D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, il y a eu quelques belles polémiques, et d’autres moins belles. Ça aussi, ça sent la rentrée.
Et pour le GRoG ? Et bien cela redémarre doucement : une petite semaine, avec quand même quelques nouveautés : Démiurge, le nouveau Frédéric Sintes, et puis des fiches pour Colonial Gothic et Icons. Va falloir passer le braquet au dessus, mes gaillards !
 
(1249 jeux, 12596 ouvrages, 27 systèmes, 15582 critiques, 491 jeux amateurs, 1125 éditeurs, 2238 bios, 4956 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Eugenics Brigade (The) (Icons)

The Eugenics Brigade : Villains of World War II fait partie de la gamme Amazing Stories of World War II, qui permet de jouer des super héros pendant la Seconde Guerre mondiale, dans l’univers USHER. Il décrit L’Eugenics Brigade, l’équipe de super vilains aux ordres du Troisième Reich.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Battlescenes : Werewolves of the Gestapo ! (Icons)

Battlescenes : Werewolves of the Gestapo ! fait partie de la gamme Amazing Stories of World War II, qui permet de jouer des super héros pendant la Seconde Guerre mondiale, dans l’univers USHER. C’est une Battle Scene, un scénario court centré autour d’une scène d’action. 

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Werewolves of the Gestapo ! (Icons)

Battlescenes : Werewolves of the Gestapo ! fait partie de la gamme Amazing Stories of World War II, qui permet de jouer des super héros pendant la Seconde Guerre mondiale, dans l’univers USHER. C’est une Battle Scene, un scénario court centré autour d’une scène d’action. 

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Hebdo du 14 août 2017

  • Chef, chef, je sais où intercepter nos suspects !
  • Où donc, mon p’tit Eugéne ?
  • Le weekend prochain, ils seront tous dans le Gers, pour une grande réunion. Il suffit de cerner le village et de tous les rafler ! C’est un bled nommé Plaisance du Gers.
  • Voyons ça. Un village du Gers, dis-tu ? Et pourquoi s’y retrouveraient-ils ? C’est un peu loin de tout, la-bas.
  • Mais il y a un événement annuel, nom de code RPGers, qui s’y déroule. Pour sûr que cette équipe ne manquera pas l’occasion de s’y retrouver. Cela fait trop longtemps qu’ils ne se sont pas vus.
  • D’accord, mais c’est quoi comme événement ?
  • Une convention de jeu, à ce qu’il paraît. Il y aura de tout : JDR, GN, figurines, rétrogaming, airsoft…
  • Soit, j’admets qu’avec un tel programme, ils seront là. Mais s’ils sont noyés dans la foule ce sera difficile de les intercepter.
  • C’est un petit village, chef, moins de deux mille habitants. Ils ne peuvent pas nous échapper. Mais vous ne m’avez pas dit ce que nous cherchions ?
  • Des documents subversifs, petit. Rien que cette semaine, ils en mis en ligne qui traitaient de Ecryme, L’Appel de Cthulhu, Dungeon Crawl Classic, Icons, Gumshoe et même une affaire qu’on croyait classée depuis longtemps, Psychosis.

 
(1246 jeux, 12566 ouvrages, 27 systèmes, 15567 critiques, 491 jeux amateurs, 1120 éditeurs, 2237 bios, 4943 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Battlescenes : Der Panzer-Ritter (Icons)

Battlescenes : Der Panzer-Ritter fait partie de la gamme Amazing Stories of the World War II, qui permet de jouer des super héros pendant la Seconde Guerre mondiale, dans l’univers USHER. C’est une Battle Scene, un scénario court centré autour d’une scène d’action. 

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Abonnez-vous au blog !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 autres abonnés

Calendrier des articles

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


(A)D&D Covers

AD&D - Fiend Folio

Catégories

Archives

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site
Aller à la barre d’outils