Home » Posts tagged 'aventures'

Tag Archives: aventures

Dungeons & Doggies – Rules Companion (D&D5 – Dungeons and Dragons Fifth Edition)

Dungeons & Doggies est le premier né de la gamme Animal Aventures, une série de figurines de héros animaux financés via Kickstarter. Suite à un financement réussi, ce sont 13 figurines de représentants des classes med-fan classiques (guerrier, mage, clerc, voleur, etc.) issus de diverses races de chiens qui ont pu être produites. Les sets de figurines sont accompagnés d’un supplément numérique fournissant les règles pour jouer l’espèce animale concernée avec les règles du SRD5….

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Livre de la Terre des Trolls (Le) (Tunnels & Trolls)

Lorsque Grimtooth a commencé à travailler sur la huitième édition de Tunnels & Trolls, le traducteur entama – tout en compilant des informations disséminées dans les diverses publications (modules, romans, jeu vidéo…) – des discussions avec Ken St. Andre sur l’univers de référence du jeu, l’ensemble de ce travail aboutit à l’insertion d’un chapitre sur le sujet dans la 8e édition américaine. Par la suite, le traducteur du jeu continua ses entretiens avec les auteurs américains pour exhumer leurs notes sur l’univers dans lequel ils situaient leurs aventures et sa compilation d’informations de diverses provenances. Le présent ouvrage est le fruit de ce travail. IL reprend donc le contenu de la section sur Trollworld de la 8e édition américaine (dite Deluxe Tunnels & Trolls) avec de nombreux ajouts dans les chapitres repris ainsi que du nouveau contenu.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Tales of the Ophidian Emperor

As a thank you to everyone who supports my work through the Patreon Campaign, I’ve started producing some exclusive releases that go up to all patrons over on Patreon.

As always, the maps I produce for the blog remain free – but there are over 500 people who put in money every month to make these maps free for everyone to enjoy, and I thought it would be a nice gesture to give them something to show my gratitude. Without the Patreon campaign, this blog would have mostly died in 2014 when my disability ran out. But here we are in 2019 and still posting 8-10 free maps a month, plus the occasional other RPG content.

This month we have this pocketmod adventure framework that uses a map that was on the blog a few months ago – but it gave me an excuse to practice illustrating a bit more instead of creating a new map… and I’m really excited and pleased by how the little black and white spot illos turned out.

Patreon-Exclusive content will never be given away for free through the blog, but some may appear as commercial products in time.

If you want a copy of Tales of the Ophidian Empire, it is a free download for all my supporters on Patreon.

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Patreon Exclusive Content Coming Soon!

Starting this month I’ll be releasing something via my Patreon Campaign that will not be posted to the blog. Following on my promise and goal of keeping my maps free – the Patreon Exclusive release will never be a map.

Instead, I’m producing other interesting content that meshes my drawing and cartography with some graphic design and whatever my current obsession is to produce game aids. These will be shown off a bit on the blog, but the actual final product will be exclusive to my Patrons for at least a year, after which some might appear as commercial releases for people who missed the opportunity to pick them up through patronage.

This month I’ll be releasing the above pocketmod – Tales of the Ophidian Emperor. It is a one-page system neutral adventure framework built up around a map I posted last year finding and exploring the tomb of the titular emperor.

In coming months I have a few other projects getting ready including

  • a large selection of hand-drawn character sheet elements to make building character sheets for your own games easy through simply placing and overlaying the elements in question in Gimp or layout software.
  • a pack of 1.5″ dungeon hexes that will mesh perfectly with the new edition of The Fantasy Trip but are also fully usable with any other dungeoneering game.
  • An illustrated and updated re-release of the classic Dyson’s Delve “mini mega dungeon”.
  • And of course, future adventures and projects similar to Tales of the Ophidian Emperor.

Each release will be available to patrons at any patronage level as a thank you for the continued support. Most will never be re-released after this, and those that are will be commercial releases at least a year after the release through Patreon.

Tales of the Ophidian Emperor will be going live on Patreon this weekend for all supporters. You can get it and future exclusive releases for as little as $1 a month.

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Mémoires d’un Spadassin

Livres de l’Ours (Les)Striscia. Un nouveau supplément pour découvrir Vicerezzo et y vivre des aventures !

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Mémoires d’un Spadassin (Striscia)

Ce supplément propose de détailler davantage la description de la cité de Vicerezzo entamée dans le livre de base et offre des aventures pour jouer directement dans cette cité.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

The Y’ruvex Swamps

The only major river inlet on the whole of the island is the Y’ruvex Swamps, a marshy lowland pincered between mountain ranges. We believed that if we could get past the swamps themselves and to the open rivers beyond, they would likely lead us to the heart of this island and the rumoured central plateau.

Yruvex SwampsY’ruvex Swamps

But nothing healthy grows in those swamps and the mountains around them show the spoor of the mightiest of territorial predators – dragons. The Jale folk call the river valley “the Central River” in their strange tongue and the the swamp name probably translates to something like “place where the people drown and die” – a proper translation wasn’t forthcoming as our Jale guide was killed when the hippogriffs attacked us on the larger of the hilly islands. We had pulled ashore to examine the massive standing stones just visible from the shore only to discover that the tallest hill on the island is home to a large nest of the beasts.

This map is actually a stylized closeup (at roughly 3 miles per hex) of one section of the classic Isle of Dread adventure from my campaign where I mash it up with elements of the Carcosa setting. Of the classic Isle of Dread map, this shows encounter location 8 (the Hippogriff nest on the island), location 5 (the caves of the rock baboons on the lower right of the map between the volcanoes) and it doesn’t quite extend north enough for the Roc nest at 16. It also includes a lot of smaller details that were added as I imported Carcosan weirdness – megalithic standing stones on the island, a few mountain caves and shore details to attract explorers’ attention, and such.

patreon-supported-banner

This map is made available to you under a free license for personal or commercial use thanks to the awesome supporters of my Patreon Campaign. Over 400 amazingly generous people have come together to fund the site and these maps, making them free for your use.

Because of the incredible generosity of my patrons, I’m able to make these maps free for commercial use also. Each month while funding is over the $300 mark, each map that achieves the $300+ funding level will be released under this free commercial license. You can use, reuse, remix and/or modify the maps that are being published under this commercial license on a royalty-free basis as long as they include attribution (“Cartography by Dyson Logos” or “Maps by Dyson Logos”). For those that want/need a Creative Commons license, it would look something like this:

Creative Commons LicenseCartography by Dyson Logos is licensed
under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Return to the Isle of Dread

My copy of the 5e conversion of the Isle of Dread has finally arrived and I’ve got a lot of reading ahead of me. These Goodman Games conversions involve a chunk of reprinting, but also a big chunk of conversion – and in this case that appears to include a lot of work to make the whole Isle more 5e-friendly (adding appropriate tables of trinkets and treasures, all the dinosaur conversions, etc) as well as general expansion of the material at hand (weather tables, more detailed lairs, shrines, and more stuff deep under taboo island).

The 5e conversion / expansion is downright impressive.

I keep two copies of Isle of Dread in my camping gear (one orange, one blue), along with some Carcosa supplements. I am slowly populating the hexes of the Isle of Dread with bits and bobs of Carcosa – and have replaced all the native tribes and humans with the coloured folk of Carcosa (obviously with extra emphasis of course on the Jale Folk, Dolm Folk, and Ulfire Folk, three colours that are not normal to our world or to the campaign setting in general until arriving at the Isle of Dread).

I use it as an episodic setting. I keep a tabloid-sized “player map” of the Isle (an enlarged copy from the blue-cover edition of the adventure) to show what’s been discovered by previous sessions and expeditions. Players come and go with their characters and expeditions and we keep a running list of neat places partly discovered and hooks for future expeditions. Every few years a new base camp is set up by a PC group, and for the next few years any pickup games set on the Isle use that as the base camp for the expeditions.

The biggest issue that comes up during these pickup games is that most younger players these days are familiar with D&D5e (and prefer it) instead of B/X D&D – so this conversion book does most of the work for me to run these same sessions in 5e instead of B/X.

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

The Bitter Minotaur Inn & Tavern

The Bitter Minotaur is a roadside inn along a major road within the relatively safe lands of the Satrapy. The roads here aren’t threatened by monstrous incursions and other foul beasts, but as they run through heavy forests they are still prone to a bit of banditry here and there. Thus the Inn serves as a resting point along the route instead of a defensive shelter.

The three-story Inn has a courtyard with wagon gates east and west to allow coaches to roll in, unload passengers and cargo, and then roll out to park the coaches outside the wall for the night. The inn features 21 rooms (a mix of singles and doubles) over two floors above the tavern, as well as a dormitory on the ground floor. The tavern serves food and light drink (ale and wine, but nothing stronger).

Because it is along a major road and almost exactly 1 day’s travel from the capital of the Satrapy, the Bitter Minotaur sees a significant amount of traffic with 2d10+1 rooms booked on the average night, and hires staff from many of the local farms in addition to the small staff that lives on site.

The Bitter MinotaurThe Bitter Minotaur

This map is heavily based on the map of the riverside Three Feathers coaching inn from the classic Warhammer Fantasy RPG adventure “Rough Night at the Three Feathers” (seriously, this adventure is incredibly fun – if you haven’t played it yet, get a copy and run it now). It started out as a cleaned up version of that map for my online WHFRP campaign, but then sprouted a lot of extra details and a third story as well as a full wall making it a roadside coaching inn instead of a riverside inn.

patreon-supported-banner

The maps on Dyson’s Dodecahedron are released for free personal use thanks to the support of awesome patrons like you over on Patreon. Every month 400 patrons come together to make these releases possible. You can help too in order to keep the flow of maps coming and to improve their quality – and even get a map of your own!

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Insectopia – La Communauté

Insectopia, est un jeu de rôle publié en 2016 proposant de jouer des Intres et Araks, insectes et arachnides dans le monde fantastique d’Entoma. La gamme s’etoffe avec cette nouvelle souscription pour de nouvelles aventures avec la rédaction de Insectopia- la Communauté, Aran Bara, le berceau de l’Imago Véridis  et Le Pacte des Tisseuses..
La Communauté est un ouvrage de 128 pages minimum, en noir et blanc (couverture couleur) qui renfermera 8 scénarios originaux d’Insectopia. En fonction du succès de la souscription, d’autres scénarios y seront ajoutés, voire un second recueil.
Aran Bara, le berceau de l’Imago Véridis est un “bac à sable ville” et le début de la campagne Imago Véridis. Cet ouvrage, en couleur d’un minimum de 112 pages, décrit la ville d’Aran Bara. C’est aussi le premier volet de la campagne l’Imago Véridis, prévue en quatre volets.
Le pacte des Tisseuses est le deuxième volet de la campagne Imago Véridis. De taille équivalente au premier volume, lui aussi en couleur, “Le pacte des Tisseuses” conduit les Intres-joueurs jusqu’aux sources de sagesse des Arak’tiss, puis vers les montagnes d’Arron où les peuples sont réunis pour décider de l’avenir de l’Imago Véridis.
Les trois ouvrages seront en couverture rigide, dos carré et seront agrémentés de bonus en fonction des palliers atteints.
La campagne court jusqu’au 8 avril 2019 et visait un objectif minimum de 12.000 € d’ores et déjà atteint. Les différents paliers proposent comme contrepartie :

  • 29,90€ : l’un des trois ouvrages en papier et PDF ;
  • 89€ : Les 3 ouvrages en papier et PDF ;
  • 119/129€ : Les 3 ouvrages en papier et PDF + le coffret cartonné + 15 fiches de personnages cartonnées + 2 affiches + 4 plans A3 + kit d’élevage de vers à soie ;
  • 199/209€ : Les 3 ouvrages en papier et PDF + le coffret cartonné + 15 fiches de personnages cartonnées + 2 affiches + 4 plans A3 + kit d’élevage de vers à soie + Livre de base + écran + 2 sachets de blattes + carte en tissu.
Un option boutique à 149 € permet d’acheter 3 exemplaies des 3 ouvrages de la souscription.
Pour plus d’informations et participer à la souscription : la page de la souscription sur GAMEON Tabletop.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)

Colons (Les)

Studio DeadcrowsMindjammer. Une aventure loin au delà des frontières …

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Colons (Les) (Mindjammer)

The City People: Mystery and Exploration Beyond the Frontier! est une aventure pour Mindjammer. Une sonde spatiale a détecté des traces d’une vie humanoïde dans un système reculé, et un équipage de la Force Spatiale avec quelques membres de la Force SCI sont dépêchés sur place pour en savoir plus.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Nautilus

Nautilus est le nouveau projet du Studio Deadcrows qui mettra les joueurs dans la peau des héritiers du Capitaine Nemo, l’équipage de son fameux sous-marin embarqué dans de nouvelles aventures. Il permettra de redécouvrir l’univers des Voyages Extraordinaires de Jules Verne et donc en particulier de 20 000 lieues sous les mers.
Le jeu sera motorisé par le systeme Corpus Mechanica et proposera une campagne de 5 scénarios se situant après les évènements de 20 000 lieues sous les mers.
Les différents paliers comprennent:

  • 20€ : livre de base (pdf)
  • 44.90€ : livre de base (papier+ pdf)
  • 69.90€ : livre de base écran dans un fourreau + les pdfs
  • 99.90€ : tout le matériel proposé

La souscription est en cours et sera ouverte jusqu’au 04/05/2019.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)

People of the Stars (Pathfinder – Golarion)

People of the Stars est un supplément consacré aux aventures sur d’autres mondes, aux périples spatiaux et à l’incarnation de races extraterrestres….

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Adventures in Cromspoint

I’m playing in an awesome Neoclassical Geek Revival RPG campaign right now called “Age of Myth” where we are one of two PC groups competing to achieve the “victory conditions” of the game setting – in this case to form a kingdom by first uniting three iron age clans into a tribe, and then uniting three of these tribes into a kingdom. (The last campaign we played was also competitive, and while our group was the first to discover the location of the end-point of the campaign, we were beat to actually recovering the Eye of Set by the other group.)

Adventures in CromspointAdventures in Cromspoint

The game takes place in Cromspoint, pictured here. I BELIEVE that Zzarchov is creating the hexmaps for these campaigns using a random map generator, and adjusting it to his taste. This is my interpretation of the campaign map as it stood in year 11 of the campaign (we are just starting year 13 next session – we have one session per season, 4 sessions per year).

I won’t add much more detail about the campaign, and what we are doing in it, as at least one member of the other group will be reading this.

patreon-supported-banner

The maps on Dyson’s Dodecahedron are released for free personal use thanks to the support of awesome patrons like you over on Patreon. Every month 400 patrons come together to make these releases possible. You can help too in order to keep the flow of maps coming and to improve their quality – and even get a map of your own!

 

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Monster of the Week : Quand les monstres surgissent en février, c’est que l’apocalypse est annoncée


Le Guide du Rôliste Galactique élit chaque mois un coup de cœur parmi les nouveaux jeux de rôle entrés dans notre site. Or les jeux narrativistes inspirés d’Apocalypse World ont été plusieurs fois au palmarès parce qu’ils représentent une nouvelle façon de jouer, largement basée sur un moteur d’improvisation, mais aussi pour leur simplicité de mise en œuvre avec les PNJs définis en trois phrases, et leurs parties courtes et rythmées.
Ce mois-ci, c’est Monster of the Week qui est élu. Cette version française est très réussie avec une traduction limpide et très agréable à lire. Elle est de plus agrémentée de suppléments de qualité : des livrets de personnages faciles à imprimer, des fiches de manœuvres et 4 univers alternatifs ou scénarios pour le jeu. Ces derniers sont très décalés, et ont une vraie identité, montrant qu’on peut facilement détourner le concept d’une simple « chasse au monstre » pour aller vers un vrai potentiel dramatique qui va de l’enquête à l’horreur. Au-delà de la traduction, le studio des corbeaux défunts a aussi réuni des talents du jdr français autour d’un bestiaire comme on en voit rarement avec les illustrations saisissantes d’Emmanuel Bouley et des monstres inattendus, parfois complètement décalés, toujours revisités, mêlant le classique et l’inédit avec brio.
Le pitch du jeu rend l’enquête indispensable car le monstre est invincible tant qu’on n’a pas trouvé sa faiblesse. Le moteur du MJ est super rodé et bénéficie de tout le recul qu’on a aujourd’hui sur le système Apocalypse, le MJ déroule son univers à partir d’une situation de départ, et il n’a qu’à rebondir sur les propositions des joueurs afin qu’elles se révèlent toujours décisives. Ici, plutôt que des scénarios, on a un monstre et sa faiblesse, des figurants, des sbires du monstre, quelques lieux à visiter. Le manuel accompagne le MJ tout au long de la création de ces éléments de façon didactique.Ce concept de monstre invincible crée une tension intéressante car les joueurs savent qu’ils peuvent rencontrer le monstre avant d’avoir trouvé sa faiblesse et qu’ils risquent de passer un mauvais quart d’heure ce qui donne, nous l’avons vérifié, de beaux moments de tension. Les joueurs savent que le ou les combats ne seront pas une partie de plaisir, qu’ils doivent s’attendre à des pouvoirs inédits et il y a un vrai suspense, y compris pour débusquer le monstre quand on pense avoir compris le moyen de le vaincre.
Nous avons pu tester le jeu à l’occasion d’un week-end du Grog avec un scénario maison puis avec le premier scénario du livre, le Songe d’une nuit d’été. Nos parties tests ont duré 4 heures chacune, sans temps mort, avec des enquêtes assez dynamiques et tendues, menant à une scène majeure contre le monstre comme point culminant de quelques scènes de suspense.
Les 8 actions de base permettent à elles seules de gérer la plupart des actions : enquêter, explorer un lieu mystérieux, se battre, manipuler quelqu’un, donner un coup de main, protéger quelqu’un, et l’action la plus polyvalente : agir sous la pression. Et, bien entendu, il est possible de pratiquer la magie, soit facilement dans un esprit urban fantasy, soit avec un prix à payer si on est dans un univers désespéré ou pourquoi pas lovecraftien. Tout cela tourne avec aisance. Comme dans tous les jeux basés sur Apocalypse World, ces livrets de personnage sont un outil intégré de création de personnage et d’univers.
Les 12 archétypes de personnages recouvrent tous les types de héros possibles de ce type d’aventure, du vétéran au tueur de monstre en passant par l’initié d’une société secrète, l’innocent, le truand, ou un chasseur devenu monstre lui-même. Les joueurs peuvent ainsi s’approprier rapidement leur rôles, et les relations entre les personnages fournissent déjà toute une série de pistes d’aventures.
Le MJ est très bien accompagné dans l’écriture de scénario, avec une série d’outils vraiment simples à mettre en œuvre. C’est vraiment le jeu qui donne tout de suite envie de jouer en campagne ou de le sortir pour une petite soirée cool.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

4/5 – Western (GURPS)

Même si le thème est tombé en désuétude le western fait partie de ces univers qui appellent à l’aventure.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Le retour du Grand Ancien

Après l’annonce de la fin des droits de Sans Détour pour la gamme de l’Appel de Cthulhu et la mention d’un repreneur par Chaosium, les hypothèses se sont multipliées dans le Landerneau rôlistique francophone sur l’identité de celui-ci.
Chaosium a, dans un communiqué du 20 janvier, levé le voile sur cette question en annonçant l’octroi de droits de traduction non pas de un mais de deux de leurs jeux en langue française !
Et c’est à Edge que revient le droit de poursuivre l’aventure du Grand Poulpe dans nos contrées, Edge d’ailleurs déjà responsable de l’actuelle version espagnole, laquelle est pour l’instant restée à la version 6 des règles mais ce sera justement l’occasion pour l’éditeur de rattraper ce retard. D’autant que les publications américaines depuis la parution de la septième édition sont déjà assez nombreuses pour assurer un suivi à la gamme et que l’éditeur américain a d’ores et déjà annoncé avoir au moins une demi-douzaine de suppléments au programme de l’année 2019 (dont une campagne pour Down Darker Trails qui vient d’apparaître ne version électronique aux US, un supplément sur Berlin dans les années 30 et un Reign of Terror 2 !). Il est encore trop tôt pour dire si la politique de créations françaises menée par Sans-Détour va se poursuivre avec le nouvel éditeur de la gamme.
En parallèle du Grand Ancien, Edge obtient également le droit d’édition de RuneQuest dans sa nouvelle incarnation, la traduction étant assurée par le Studio Deadcrows. Le jeu mythique de Glorantha revient donc en français, après ses incarnations chez Oriflam puis Mongoose (pour mémoire, la flamme gloranthienne avait été également reprise temporairement par Multisim qui avait édité la VF de HeroWars, le prédécesseur de HeroQuest, oui c’est comme les histoires de grandes familles, parfois ça devient compliqué à suivre).
 
Le communiqué de Chaosium

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)

Firetop Mountain…

“You have in your possession a sword and a shield together with a rucksack containing provisions (food and drink) for the trip. You have been preparing for your quest by training yourself in swordplay and exercising vigorously to buildup your stamina.”

The very mountain is menacing – it seems to have been savaged by the claws of a massive beast. Not an actual volcano, the top of the mountain is covered in strange red vegetation that gives it its name.

This is the setting of the first of the Fighting Fantasy gamebooks by Steve Jackson and Ian Livingstone – The Warlock of Firetop Mountain. I got a copy of this book some time in 1982 and fell in love with the rich detailed illustrations of Russ Nicholson throughout and the mix of RPG game elements into a choose your own adventure book.

Firetop Mountain Map - SouthFiretop Mountain Map – South

Through dozens of playthroughs, I only actually finished the adventure once – I even have an instinctive routing through the dungeons following the right-hand path to the bridge over the river – but I have thoroughly explored the passages and rooms leading up to that river. It was on the other side of the underground river that my adventures routinely went wrong.

Last month, I finally sat down with the old tattered book and gave it another run – this time marking every choice, every room, and every passage. It took me a day to complete this map of the southern half of the dungeons – everything up to the underground river.

Now I just need to map the chambers on the other side, and the maze between them and the warlock himself…

patreon-supported-banner

The maps on Dyson’s Dodecahedron are released for free personal use thanks to the support of awesome patrons like you over on Patreon. Every month 400 patrons come together to make these releases possible. You can help too in order to keep the flow of maps coming and to improve their quality – and even get a map of your own!

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Hebdo du 21 janvier 2019

Le frère rédempteur harrangue les hommes qui l’accompagnent. Hors de question pour lui de faire demi-tour. De toutes façons, leur retraite est coupée. Ils doivent poursuivre leur mission sacrée et chatier les Ténèbres dans les Abysses du Vastemonde.
Mais si cet homme à la piété inébranlable menait ce groupe, ses suivants étaient, pour leur part, nettement moins fréquentables. Des condamnés aux galères, et autres travaux forcés. Des criminels, tueurs, déserteurs… des condamnés qui ont vu, dans la croisade du frère rédempteur une planche de salut. Certains parmi eux avaient déjà participés à la chasse des fantôme d’Albion, mais étaient restés auprès de leur confesseur guerrier pour continuer le combat. Et même si d’aventure ils mourraient, au moins leur âme aurait une chance d’être sauvée.
Enfin, normalement.
Car, est-ce que Dieu entendra encore leur prières, aussi profondément enfouis dans les catacombes du Mage Fou ? Il faut en tout cas l’espérer car, après tout, ne sont-ils pas les armes du Très Haut dans cette lutte qui opposent les démons qui se battent au nom de Satan contre la Vérité Suprème ?
Du plus profond des Abysses jusqu’au 12 faces du monde, le combat du bien contre le mal se poursuit inlassablement.
Et l’équipe du GRoG compte les points…
 
(1338 jeux, 13550 ouvrages, 31 systèmes, 15886 critiques, 504 jeux amateurs, 1184 éditeurs, 2344 bios, 5268 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Abonnez-vous au blog !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 9 autres abonnés

Calendrier des articles

avril 2019
L M M J V S D
« Mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  


(A)D&D Covers

D&D Basic Module B11 - King's Festival

Catégories

Archives

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site
Aller à la barre d’outils