Home » 2019 » janvier » 07

Daily Archives: 7 janvier 2019

Brentil Tower

A small asymmetric square tower, Brentil Tower stands alone overlooking Banrior Chasm where the hordes of modronic rats once came crashing into these lands.

Brentil TowerBrentil Tower

Currently secured and locked down by the the Sorcerer Lord Iosselmon, barring the use of magics to break in, the only way to unlock the doors are the magical keys distributed to the lieutenants of his Red Rangers.

On the nights of the new moon, you can sometimes see the luminous form of someone pacing in the enclosed balcony on the upper floor of the tower. It is said that Iosselmon’s Red Rangers don’t just use the tower to rest on their tours, but that they have to come here in order to feed whoever or whatever is prisoner up there.

patreon-supported-banner

This map is made available to you under a free license for personal or commercial use thanks to the awesome supporters of my Patreon Campaign. Over 400 amazingly generous people have come together to fund the site and these maps, making them free for your use.

Because of the incredible generosity of my patrons, I’m able to make these maps free for commercial use also. Each month while funding is over the $300 mark, each map that achieves the $300+ funding level will be released under this free commercial license. You can use, reuse, remix and/or modify the maps that are being published under this commercial license on a royalty-free basis as long as they include attribution (“Cartography by Dyson Logos” or “Maps by Dyson Logos”). For those that want/need a Creative Commons license, it would look something like this:

Creative Commons LicenseCartography by Dyson Logos is licensed
under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

FACES

Auto-éditionFACES. Plongez dans une multitude d’univers avec ce  nouveau système générique qui tombe pile !

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

FACES (FACES)

FACES est un système générique inspiré par Savage Worlds et déjà mis en oeuvre dans Sherwood. Il propose cinq types d’univers : médiéval-fantastique, post-apocalyptique, cyberpunk, pulp et space opera.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Players Guide to the Changing Breeds (Loup-Garou : l’Apocalypse)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Rêve de Dragon : Les Hauts Rêvants prennent en janvier leurs bonnes résolutions

Il y a de cela quelques éons, nous avions pour coutume de divaguer parmi des mondes oniriques, porté par les souffles des dragons, créatures mythiques qui nous accueillaient dans leurs rêves et nous entraînaient dans de picaresque aventures, sous la houlette bienveillante mais vigilante de mestre Gerfaud.
Puis le temps passant, les goûts changeants, les rivages imaginaires se faisaient de plus en plus inabordables. Les Terres du Rêve ne se trouvaient plus dans nos usuelles échoppes rôlistiques, pour n’être plus atteignables que par les incunables, livres rares et autres antiques ouvrages, peu accessibles par définition et par la force des choses. Cependant il n’était pas dit que les dragons ne nous joueraient pas un tour à leurs façons, loin de nos tables mais toujours proche de nos cœurs. Grace à un groupe d’érudits enthousiastes, sous le patronage de leur cercle mystique nommée le Scriptarium, ils suscitèrent dans l’eau d’une claire fontaine une de ses fameuses déchirures violette qui rouvrit le chemin vers ces contrées pas si éloignées, pas tant oubliées. 
Abasourdis par le succès de leurs entreprise les héros du Scriptarium ne se laissèrent pas griser par les vents du succès et se saisirent de leurs bâtons de marche pour reprendre un chemin, encore plus rude, encore plus périlleux, la résurrection du Rêve des Dragons. Par la force d’une levée de fond au succès inattendu, après une longue gestation, voila entre nos mains ces ouvrages tant attendus. Toujours un peu les mêmes mais malgré tout différents, les deux livres principaux, de par leurs robustesses, sont conçu pour défier le temps. À l’ouverture des ouvrages, passé la splendide couverture de dame Magnin on ne peut que s’extasier un peu plus devant les illustrations de mestre Barthélémy. La magie est toujours vivace, elle n’attendait que les rêveurs pour s’éveiller à nouveau.
Autant le livre des règles, indispensable ouvrage, est tel qu’en lui-même, inchangé et immuable. Autant le recueil de scénarios est une habile manière de donner à tous les pépites semées sur le chemin et souvent oubliées. Pépites qui feront le bonheur des nouveaux arrivants, fraîchement sorti des déchirures jaunes, mais aussi des plus anciens qui goûteront avec délice les fruits doux-amers de la nostalgie. Une amertume difficile à dissimuler quand on sait qu’Artighel a disparu, et que Nitouche s’est envolée vers d’autres horizon. Deux héros emblématiques qui n’auront pas vu le retour de Rêve de Dragon. Mais leur souvenir, mieux encore que d’être gravé dans la pierre, reste aujourd’hui vivant entre les pages de ces ouvrages hors pairs. Les pas de nouveaux rêveurs peuvent à nouveau fouler les leurs.
Amis voyageurs, en route, et que longtemps rêvent les Dragons.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Hebdo du 07 janvier 2019

Cela semblait à Simon une éternité qu’il traquait celui que d’aucuns appellent le Slender Man. En révélant sa nature, en laissant sa bête prendre le dessus, il avait enfreint un tabou de leur caste, damnée à l’immortalité. Chaque Damné possédait sa bête, chacun devait son immortalité à une malédiction différente. Slender Man, en l’occurrence, était habité par un ange déchu. A peine mieux qu’un démon en vérité. Qu’à cela ne tienne, c’est à Simon qu’incombe la tâche de lui faire payer son forfait.
Paradoxalement, le bougre se cachait bien pour un monstre qui, chaque semaine, faisait parler de lui. Il y a quinze jour, c’était à une convention de fan de Star Wars qu’il avait agressé tous les cosplayers d’officiers impériaux ou rebelles, sans discrémination. Channel Fear en avait fait ses chous gras. Une semaine aupravant, c’était dans le bois de Golarion qu’il s’en est pris à tous les garde-chasse. Et bien avant, ses exactions s’étaient faites connaître mondialement sous le nom de sa victime : l’affaire Deluze.
Mais aujourd’hui, Simon espère bien l’avoir enfin acculé dans ses dernier retranchements. D’après ses renseignements, Slender Man se serait réfugié dans le Fort d’Adraco. Simon frémit car il allait devoir l’affronter seul. Et au-delà de l’enjeu de cette lutte, il appréhende de sombrer à son tour à l’appel de la Bête…
… le désir de Justice est si tentant, et elle pourrait lui donner tant de puissance pour l’assouvir.
 
(1335 jeux, 13518 ouvrages, 31 systèmes, 15874 critiques, 504 jeux amateurs, 1184 éditeurs, 2342 bios, 5262 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Abonnez-vous au blog !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 9 autres abonnés

Calendrier des articles

janvier 2019
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  


(A)D&D Covers

Catégories

Archives

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site
Aller à la barre d’outils