Home » 2019 » janvier

Monthly Archives: janvier 2019

Mayer’s Fort

Mayer’s Fort is a small mountain village backed by a fierce stone walled keep. Initially a small mountain keep for a retiring adventurer, the addition of a monastery outside the keep walls slowly encouraged a small village to build up around the keep and across the river on the grassy verge.

Mayer's FortMayer’s Fort

Mayer’s Fort lacks an inn or tavern, and instead social life in the small community centres around the open garden at the monastery (the H-shaped building in the bottom middle of the map) and the bakery across the road from it.

With only 150 people, and a nobleman’s keep here, there are very few visitors that need a place to stay who don’t either already know someone in town (that they have probably come to trade with), or who have high enough social standing to seek the lord’s hospitality.

On the other hand, the town is high-brow enough to offer a magic shop (not where you buy magic items, but where you can get spell components, foci, and the other things that wizards, druids, and clerics shop for), a bookbinder, and an illuminator – all based out of the monastery and the building just southeast of it.

patreon-supported-banner

The maps on Dyson’s Dodecahedron are released for free personal use thanks to the support of awesome patrons like you over on Patreon. Every month 400 patrons come together to make these releases possible. You can help too in order to keep the flow of maps coming and to improve their quality – and even get a map of your own!

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Le retour du Grand Ancien

Après l’annonce de la fin des droits de Sans Détour pour la gamme de l’Appel de Cthulhu et la mention d’un repreneur par Chaosium, les hypothèses se sont multipliées dans le Landerneau rôlistique francophone sur l’identité de celui-ci.
Chaosium a, dans un communiqué du 20 janvier, levé le voile sur cette question en annonçant l’octroi de droits de traduction non pas de un mais de deux de leurs jeux en langue française !
Et c’est à Edge que revient le droit de poursuivre l’aventure du Grand Poulpe dans nos contrées, Edge d’ailleurs déjà responsable de l’actuelle version espagnole, laquelle est pour l’instant restée à la version 6 des règles mais ce sera justement l’occasion pour l’éditeur de rattraper ce retard. D’autant que les publications américaines depuis la parution de la septième édition sont déjà assez nombreuses pour assurer un suivi à la gamme et que l’éditeur américain a d’ores et déjà annoncé avoir au moins une demi-douzaine de suppléments au programme de l’année 2019 (dont une campagne pour Down Darker Trails qui vient d’apparaître ne version électronique aux US, un supplément sur Berlin dans les années 30 et un Reign of Terror 2 !). Il est encore trop tôt pour dire si la politique de créations françaises menée par Sans-Détour va se poursuivre avec le nouvel éditeur de la gamme.
En parallèle du Grand Ancien, Edge obtient également le droit d’édition de RuneQuest dans sa nouvelle incarnation, la traduction étant assurée par le Studio Deadcrows. Le jeu mythique de Glorantha revient donc en français, après ses incarnations chez Oriflam puis Mongoose (pour mémoire, la flamme gloranthienne avait été également reprise temporairement par Multisim qui avait édité la VF de HeroWars, le prédécesseur de HeroQuest, oui c’est comme les histoires de grandes familles, parfois ça devient compliqué à suivre).
 
Le communiqué de Chaosium

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)

Bring in the new character!

So, I was prepping for Sunday’s “The Enemy Within” (Warhammer Fantasy Roleplay 1e) session… And I’m finding myself weirdly familiar with the material I’m reading – even though I’ve never owned or read Death on the Reik before now.

And then it hits me. This is the game I was “playing” in that taught me a vital skill in my DM kit – how to engage new players and new characters into a game.

A close friend who was in two of my gaming groups invited me to join his Warhammer group. When I showed interest in playing a dwarf he was excited and explained that the group were about to get to a point where it would be PERFECT to introduce a dwarf to the group.

So I roll up my character, and then show up for the session. We’re high schoolers, so the sessions are 8-12 hours long on average. Start at 10 am, play until we burn out.

I sit down at the side and wait for my character to be introduced. The party futzes around some big city for a few hours, get into a tussle with some cultists, and then spend the rest of the session trying to track down the cultists and the cult to no avail.

The entire time, I’m not introduced to the party.

12 hours later, the session ends and we go home. I never got to play. And this is in the 80s so I have no portable entertainment with me… and since I expected to be gaming I didn’t bring a book to read or anything. I just sat there and watched other people game.

The DM tells me not to worry, I’ll be introduced right away when the next session starts. Sorry about that.

So, a week later, I’m still not part of the party when we break for dinner at 6pm… 8 hours into the session. “They just haven’t made it to where you get introduced! Don’t worry, it’ll be soon!”

As everyone goes downstairs for dinner, I toss my character sheet in the garbage and walk the 90 minutes home.

The DM was HUGELY pissed off at me for bailing when he had “worked so hard” to prep the story to introduce my character into the group.

I just read the section of the module where he was going to introduce my character. Yeah, it would work well, but seriously, it would also have worked fine in… you know… the capital of the fucking empire.

From this experience, when I run a game, I do everything in my power to introduce a character within 3 minutes of the player arriving. 5 minutes I consider a failure. 10 minutes is complete rubbish.

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Snoop (the) (Monster of the Week)

Le Snoop est un reporter amateur avide de sensationnel, un chasseur de monstres équipé d’une caméra infrarouge. Il peut détourner l’attention en braquant sa caméra, faire croire des trucs incroyables, ou trouver des indices en regardant ses enregistrements.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Dry River Caves

Once the source of a small river that ran through these badlands, these caves are still home to the river, but it remains underground now instead of working through the nooks and crannies of the slate fields.

Dry River CavesDry River Caves

Broken up into multiple elevations throughout, these caves have been home to beasts and men alike seeking water and refuge from the badlands. Now they are home to Mohkath, a reclusive mantisfolk necromancer. He uses the space to study and is attended to (and defended by) a very strange assortment of animated giant beetles and skeletal constructs.

Some locals are happy to have a potent wizard nearby, even if it is a creepy one. They bring Mohkath offerings of food and skeletal remains in order to try to curry his favour in case they ever need his intervention in local affairs. But most are wary of a necromancer living nearby – and more than a few would sleep much better at night should someone take care of the whole “bug necromancer” issue.

patreon-supported-banner

The maps on Dyson’s Dodecahedron are released for free personal use thanks to the support of awesome patrons like you over on Patreon. Every month 400 patrons come together to make these releases possible. You can help too in order to keep the flow of maps coming and to improve their quality – and even get a map of your own!

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Exile (the) (Monster of the Week)

L’exilé est un voyageur du temps venu du passé, ainsi que sa Nemesis. Il pratique des magies anciennes, utilise de vieux remèdes et des armes obsolètes mais sa réputation de chasseur de monstres est peut être déjà légendaire…

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Guillaume Jentey

Il a commencé le JdR le jour de l’explosion de Tchernobyl. Après une période active et une sans JdR, il s’est non seulement remis à jouer, mais aussi à dessiner (pour Trinités, Dungeon World), à créer, à transmettre…

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Hebdo du 28 janvier 2019

Dans leur repaire plus vraiment secret, les Maîtres du Monde se sont réunis pour débattre de l’avenir de ce dernier au sein du forum rôlistique de Mythras. C’est que l’ombre de l’incertitude plane plus que jamais sur l’avenir. Et ce malgré la croissance constante du nombre de jeux de rôle publiés. Combien de jeux pourront encore être édités ? qui pourra le faire ? les souscriptions sont-elles l’avenir ou déjà le passé ? la collection de Runes du grand-père permettra-t-elle par sa revente d’acheter les prochaines productions indispensables, voire vitales ? doit-on percevoir un pourcentage sur le revente spéculative d’ouvrages de collections ? C’est qu’il se murmure qu’une secte de chasseurs de légendes traquerait les raretés pour les revendre à prix d’or et financer des éditions de rétroclones, recyclant ainsi à deux niveaux l’héritage des Anciens. Mais cette rumeur n’est étayée d’aucune preuve. Une équipe de journalistes de Channel Fear a bien tenté de se pencher sur la question, mais on n’a plus eu de nouvelles d’eux depuis…
En attendant de répondre à ces lancinantes questions, les Maîtres du Monde se sont réfugiés au sein de leurs bastions, avec leurs suivants. Car dehors, la colère gronde. Ce dimanche, 70.000 rôlistes ont envahi les rue de la capitale Öropaenne pour exiger des éditeurs des impressions respectueuses des normes FSC, ainsi que des conditions de travail décentes pour les imprimeurs. Ils demandent des décisions fortes et contraignantes pour que l’impact carbone des jeux soit un facteur de premier plan dans leurs choix de production. Pour eux, l’enjeu est important, que leurs enfants puissent aussi à leur tour jouer au jeu de rôle et ne soient pas une génération perdue. Et dans la Fédération Réaliste des Républikes Frankøfone, à Pstalinberg, le président Ronaldson a organisé un grand débat avec ses concitoyens, sur des questions plus importantes, comme “est-ce que la mort peut mourir?“. Jetant un ainsi un épais écran de fumée entre ses D6 et ses joueurs.
Et pendant ce temps, au GRoG, on fiche …
 
(1338 jeux, 13566 ouvrages, 31 systèmes, 15893 critiques, 504 jeux amateurs, 1184 éditeurs, 2343 bios, 5274 utilisateurs)

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

4/5 – Psioniques (GURPS)

Pour ce supplément, il faut différencier la forme du fond.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Trésor d’Hessaret (Le) (Mythras)

Le Trésor d’Hessaret (Hessaret’s Treasure) est un scénario pour Mythras se déroulant dans la Contrée (The Realm), la région décrite dans le supplément Contre le Chaos (Book of Quests). C’est la réédition d’un scénario paru précédemment pour le jeu RuneQuest, alors que l’éditeur en détenait les droits.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Écran du Maître de Jeu

Auto-éditionDeepSyx. Un écran derrière lequel se cache la malédiction de Thanatos : que les morts donnent vie au jeu !

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

The Warlock of Firetop Mountain Combined

“You have in your possession a sword and a shield together with a rucksack containing provisions (food and drink) for the trip. You have been preparing for your quest by training yourself in swordplay and exercising vigorously to buildup your stamina.”

The Complete Warlock of Firetop MountainThe Complete Warlock of Firetop Mountain

After posting the two maps I drew of Firetop Mountain – I put the two of them together to get a full view of the area. When viewed together I wish I had tightened up the maze area a bit more as the two sides of the river feel VERY different from each other – moreso than they do in play (although if you trigger any of the teleporters on the north side, it gets a LOT harder to gauge the total size of that area).

Regardless, I’m quite happy with this. This is the map I wish I had made 36 years ago when I first stepped foot into Firetop Mountain.

 

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

Even Death Can Die

Pelgrane PressGumshoe. Toute une série d’enquêtes pour des limiers dûrs à cuire…

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Blood of the Ancients (Pathfinder – Golarion)

Cet ouvrage propose de nouvelles options de créations pour les joueurs qui souhaitent lier leur personnage à d’anciennes civilisations, que ce soit du fait d’un héritage immémorial ou suite à la découverte d’un ancien artefact.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

S01E10 – In Media Res

Mister FrankensteinChannel Fear. Dixième épisode de Channel Fear… et fin de la saison ?

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

S01E10 – In Media Res (Channel Fear)

Le dixième épisode de la première saison de Channel Fear (S01E10) s’ouvre sur la couverture et les crédits, avant qu’une Introduction (5 pages) explique le principe du serial, décrive Channel Fear (l’émission qui servira de fil rouge pour impliquer les personnages) et donne le lien pour la BO du scénario sous forme de playlist Youtube.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

…and the Warlock

“The Warlock himself was a sorcerer of great power. Some described him as old, others as young. Some said his power came from an enchanted deck of cards, others from the silky black gloves that he wore.”

Once you have crossed the underground river (across the rickety bridge, by boat, or swimming in piranha and crocodile infested waters), the areas under Firetop Mountain feel… different. Where the earlier portions contained many guards, once you get past the immediate structures around the beach, the dungeons become winding, confusing, and home to wandering patrols. Many secret doors here are one-way affairs and dead-ends often have teleport traps instead of secret passages…

Firetop Mountain - NorthFiretop Mountain – North

It is thus a great relief to stumble into the final caves, only to discover that before you even face the Warlock in order to get to his treasure, you must deal with a fierce dragon that lairs in the cavern.

Through dozens of playings of the Warlock of Firetop Mountain, I only got through the maze a few times before giving up (often because I was playing it at school during a break). You could navigate the rest of the book without a map, but if you failed to map this section, you were effectively wandering blind – doubly so if you made the mistake of triggering one of the teleportation traps.

So last month I finally sat down and navigated every bend, dead-end, secret door, nook, and cranny of the maze. In my head the maze was small – maybe 1/4 the size it appears here. But getting the corridors to fit together well ended up stretching them out significantly until the north side map was nearly as big as the (much more densely populated) south side.

patreon-supported-banner

The maps on Dyson’s Dodecahedron are released for free personal use thanks to the support of awesome patrons like you over on Patreon. Every month 400 patrons come together to make these releases possible. You can help too in order to keep the flow of maps coming and to improve their quality – and even get a map of your own!

(Source: Dyson’s Dodecahedron)
Logo

4/5 – FACES (FACES)

Pourquoi ai-je acheté ce livre ?

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Strongholds & Followers

MCDM ProductionsD&D5 – Dungeons and Dragons Fifth Edition. La plus grosse campagne en date de Kickstarter pour un JdR est livrée. Qui veut bâtir son domaine et d’attirer des suivants ?

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Strongholds & Followers (D&D5 – Dungeons and Dragons Fifth Edition)

Strongholds & Followers propose aux joueurs de renouer avec la tradition des premières éditions de D&D de construire son bastion à partir du niveau 7. L’on y trouve des règles pour développer ces strongholds, quels que soient leur type, gérer les avantages de classe qu’ils apportent à leur propriétaire, et recruter des suivants. Par extension, l’ouvrage inclut également des règles de guerre, de concorde avec sa divinité, de création des sorts et de gestion des suivants en jeu. L’un des niveaux de la souscription ayant permis la publication de l’ouvrage a aussi permis d’intégrer un scénario mettant en jeu les règles ici exposées.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Abonnez-vous au blog !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 9 autres abonnés

Calendrier des articles

janvier 2019
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  


(A)D&D Covers

D&D3 Eberron - Sharn City of Towers

Catégories

Archives

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site
Aller à la barre d’outils