Home » Jeux » Critiques » 4/5 – Valiant Universe (Valiant Universe)

4/5 – Valiant Universe (Valiant Universe)

La gamme Valiant a ceci d’enthousiasmant qu’elle propose un univers assez riche, moderne sans amener avec soi tous les problèmes habituels d’un univers comics trop ancien (continuité contrariée, quantité d’informations trop importantes, etc.). Les différents comics ont chacun leur ton qu’il soit épique (Manowar), violent (Bloodshot) ou léger et humouristique (Archer and Armstrong). En proposant la quasi-totalité des personnages de l’univers dans le livre de base, les auteurs du jdr offrent la possibilité de vraiment s’amuser avec des personnages riches et nuancés (loin des monolithes que peuvent être Superman ou Captain America).
Sans être exhaustif je vais résumer les bons et les mauvais points du jeu.
Les bons points: 
C’est beau, richement illustré et clair au niveau de la maquette. Le kit de démo déjà permettait d’avoir une bonne idée du jeu et de son potentiel.
Le système est simple: on prend les dés de base associés à l’action, on ajoute les “pouvoirs” adéquats et ça marche! La relative approximation narrative des effets permet une grande diversité et on peut par exemple jouer un simple humain avec des compétences comme un demi-dieu surpuissant, les deux sont intéressants à jouer.
Les “Cues” sorte de guides narratifs qui permettent de prendre en main directement un personnage sans avoir besoin de le connaitre déjà.
Les mauvais points:
une simplification trop importante qui est limitante sur la durée. Dégâts fixes, pas vraiment de gestion des capacités spéciales en dehors d’optimiser les chances de réussite, quasi tous les personnages ont le même niveau “d’armure” à croire qu’un champ de force équivaut à un simple “instinct de survie”.
La gestion du “Lead Narrator” est étrange. En effet le meneur tourne à chaque scène permettant à chacun de jouer mais aussi d’apporter des éléments de narrations imprévus. Sauf que le jeu propose des successions de scènes assez scriptés. Difficile d’y apporter autre chose que de la couleur aux scènes. Mais supprimer cet aspect sans impacter la qualité du jeu est aisé à mettre en place.
Les “scénarios” proposent de revivre les grands moments des comics ce qui peut poser problème pour ceux, comme moi, qui ont déjà lu ces histoires (le livre de base propose le premier Arc de la série Archer and Armstrong).
Au final Valiant Universe RPG est un très bon jeu pour jouer sur le pouce, même sans beaucoup de préparation grâce à ces scénarios tout prêts ou pour lancer une mini-campagne avec une poignée de joueurs dans un univers avec un gros potentiel. Toutefois n’en attendez pas trop car, sur la durée, le jeu trouve rapidement ses limites.

(Source: Guide du Rôliste Galactique : le jeu de rôle, l’univers, et le reste…)
Logo

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 9 autres abonnés

Calendrier des articles

août 2018
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  


(A)D&D Covers

D&D3 - Tyrants of the nine hells

Catégories

Archives

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site
Aller à la barre d’outils