Home » Actualités » Le Grog » Tales from the loop : en juin, joue un gamin!!

Tales from the loop : en juin, joue un gamin!!

Ce mois-ci l’équipage a choisi un jeu de rôle qui n’est pas encore sorti en boutiques, ça c’est de la vraie rétro-anticipation, non ? Notre cœur s’est mis à battre pour un pdf diffusé auprès des souscripteurs. Il vous faudra patienter encore un mois pour le découvrir au format papier.
En attendant voici un avant goût de cette petite merveille traduite par Arkhane Asylum après un succès spectaculaire de la VO (nombreux prix aux Ennies Awards 2017) et une souscription française réussie à 378% de l’objectif.
C’est un genre à part que la rétro-anticipation qui a connu ses premiers succès au cinéma avec E.T, Super 8, Les Goonies ou plus récemment Stranger Things. Eh oui, il fut un temps ou des événements tellement extraordinaires se produisaient que seuls les enfants ou les adolescents avaient l’ouverture d’esprit ou le courage pour aller à la rencontre de l’inconnu. Les adultes des années 80 étaient bien trop enfermés dans leurs préjugés, enfin ceux qui n’étaient pas responsables des expériences interdites à l’origine de tous ces phénomènes mystérieux.
L’autre source d’inspiration des Tales from the Loop, ce sont les peintures de Simon Stålenhag, un artiste de science-fiction connu dans le monde pour ses peintures des banlieues suédoises des années 80 peuplées de machines étranges et de bêtes fantastiques. Ce mélange de rétro et de technologie de pointe, c’est le support de cet univers décalé.
Deux décors existent pour le jeu, la région du Loop, un accélérateur de particules suédois, ou la petite ville de Boulder City aux USA, dont l’accélérateur est dans le sous sol, mais les illustrations sont toutes relatives au background suédois… Un décor français est aussi au programme d’une future parution.
Le système de jeu repose sur quelques principes simples qui garantissent une prise en main rapide : tout d’abord les joueurs choisissent un stéréotype d’enfant de moins de 16 ans. Plus jeune, il aura moins d’attributs, mais plus de chance. Mais les enfants peuvent faire appel à un gadget ou à leur fierté pour augmenter leurs chances. Il n’y a pas de blessures, ni de morts, mais dés états défavorables que les enfants devront résoudre en faisant appel aux moyens à leur disposition. C’est une péripétie comme une autre.
Les scénarios, appelés mystères, reposent sur un certain nombre d’indices et de lieux que les enfants devront découvrir. En parallèle, un compte à rebours d’événements indésirables  se déclenche. Le grand final est une confrontation, avec plus ou moins de difficultés à résoudre. Il existe également un mode de jeu en bac à sable, ou les différents éléments de l’univers sont explorés plus librement par les enfants.
Nous avons aimé les différents éléments susceptibles de créer une ambiance unique, rétro-nostalgique et rétro-futuriste en même temps, le système de jeu simple sans être simpliste et le moteur de scénarios autour d’un thème fort.
Nous avons aussi aimé les 4 mystères (scénarios du livre de base) en 4 saisons qui forment une mini campagne. Rarement un jeu de rôle n’aura été aussi facile à prendre en main…
Que demander de plus ? Un bestiaire ? Un catalogue d’équipements ? Un supplément sur la science étrange ? Sur les mondes parallèles ? Une campagne spéciale JdR des années 80 ? Un nouvel archétype d’ado mutant tortue ninja? Non mais… grandissez un peu !!

(Source: Guide du Rôliste Galactique : les dernières news du jeu de rôles)
Logo

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 9 autres abonnés

Calendrier des articles

juin 2018
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  


(A)D&D Covers

D&D Gazetteer - The Principalities Of Glantri

Catégories

Archives

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site
Aller à la barre d’outils